Archivio delle notizie

En avril, dans toutes les chapelles de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde, aussi dans la chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine, dans le Sanctuaire de Cracovie-Lagiewniki, les dévotions du soir en l’honneur de la Miséricorde Divine commencent au cours desquelles la Litanie de la Miséricorde Divine est chantée. Les appels de litanie ont été inscrits par Sainte Faustine dans son « Petit Journal » et sur leur base, le confesseur de Vilnius, le bienheureux Michal Sopocko a composé cette litanie. En priant avec ses mots, nous non seulement aimons la Miséricorde de Dieu, mais aussi nous pouvons mieux connaître le mystère de l’amour miséricordieux de Dieu qui accompagne l’homme dans toutes les dimensions de sa vie terrestre, l’accompagné toujours et partout.

En février, lors des messes du soir, dans toutes les chapelles de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde on récit ou on chante les Litanies de St. Soeur Faustine. Les reflexions sur les appels des litanies permettent de mieux comprendre qui pour Dieu et pour nous est l’apôtre de la Miséricorde Divine, son riche patrimoine spirituel et sa mission prophétique d’annoncer au monde le message de la Miséricorde. Au sanctuaire de la Miséricorde Divine à Kraków – Łagiewniki, les messes du soir sont célébrées dans la chapelle avec le tableau miraculeux de du Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine tous les jours à 19h00 (à l’exception du jeudi). On peyt y participer via la transmission en ligne à : www.soeurfaustine.fr

Les personnes de nombreux pays du monde qui participent à l’œuvre Chapelet continu à la Miséricorde Divine prient non seulement pour leurs propres besoins, mais demandent aussi « la miséricorde pour nous et pour le monde entier ». Intention spécifique : action de grâce pour le don de l’image de Jésus Miséricordieux et pour toutes les grâces obtenues de lui, en demandant que dans l’amour miséricordieux de Dieu, le monde trouve la paix et l’homme trouve le bonheur, et pour la cessation de la pandémie de coronavirus, pour tous les malades et les mourants. L’œuvre « Chapelet continu » est une réponse à la demande de Jésus de prier constamment « la miséricorde pour nous et pour le monde entier ». Il est gérée par la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde à www.faustyna.pl depuis 2011. Elle peut être suivie par tout internaute qui remplit un court formulaire d’inscription et qui déclare au moins une fois la récitation du chapelet de la Miséricorde Divine que Jésus a dicté à Sainte Sœur Faustine.

Les personnes de nombreux pays du monde qui participent à l’œuvre Chapelet continu à la Miséricorde Divine prient non seulement pour leurs propres besoins, mais demandent aussi « la miséricorde pour nous et pour le monde entier ». Intention spécifique pour janvier : de la bénédiction de Dieu pour nous et nos familles en chaque jour de 2022 et pour la miséricorde et la paix pour le monde.

L’œuvre « Chapelet continu » est une réponse à la demande de Jésus de prier constamment « la miséricorde pour nous et pour le monde entier ». Il est gérée par la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde à www.faustyna.pl depuis 2011. Elle peut être suivie par tout internaute qui remplit un court formulaire d’inscription et qui déclare au moins une fois la récitation du chapelet de la Miséricorde Divine que Jésus a dicté à Sainte Sœur Faustine.

Pour la période de Carême, nous prenons habituellement certaines décisions, et celles-ci sont le plus souvent les oeuvres demandées par Jésus: l’aumône, la prière et le jeûne, faites secrètement avec l’intention pure de l’amour pour Dieu et pour les gens, et non pour les applaudissements ou la reconnaissance. Sainte Faustina les ont aussi pratiquées. Dans la vie religieuse, cependant, elle avait une décision spécifique, remplie non seulement pendant le Carême, mais toujours, à savoir : elle se réunissait à Jésus Miséricordieux vivant dans son âme. Lorsqu’elle voulait le changer en unedécision, Jésus ne l’a pas laiss., parce que cette pratique quotidienne conduit au développement d’une relation profonde avec lui, pour vivre sa vie quotidienne avec lui.

Le vendredi, au Sanctuaire de la Miséricorde Divine, le chemin de croix commun est célébré dans la basilique à 16h00, tandis que dans la chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine à 19h00, à l’exception du premier vendredi où le chemin de croix sera célébré à 18h15 (transmission en ligne à l’adresse : www.soeurfaustine.fr. Ce service, dans lequel nous contemplons la Passion de notre Seigneur Jésus-Christ, nous permet de découvrir et d’explorer l’amour miséricordieux de Dieu à l’homme, d’apprendre l’attitude de confiance en Dieu en toute situation, aussi difficile et douloureuse, et l’attitude de miséricorde envers nos proches. Jésus a pris nos péchés sur lui et il a souffert la mort ignominieuse pour chacun de nous… et est ressuscité pour que nous ayons la vie en nous-mêmes et en profitions maintenant et pour toujours.

En mars, dans toutes les chapelles de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde, également dans la chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et la tombe de Sainte Faustine dans le sanctuaire de Cracovie-Lagiewniki, les messes du soir sont célébrées en l’honneur de Saint Joseph. Dès le début de la Congrégation, les sœurs ont une vénération spéciale pour l’Époux de Marie et le Nourricier du Fils de Dieu à la garde duquel elles se confient. Saint Joseph se soucie non seulement des choses matérielles mais aussi des choses spirituelles. Il a dit à Sainte Faustine qu’il était très pour l’œuvre lui commandée par le Seigneur, à savoir pour la proclamation au monde du message de la Miséricorde, et il a promis sa protection. Mais il a demandé qu’elle ait une incessante dévotion pour lui et qu’elle récite chaque jour trois Pater et un Souvenez-Vous (cf. Petit Journal 1203). Via une transmission en ligne, tous les jours (sauf le jeudi et le dimanche) à 19h00, vous pouvez vous joindre au chant des Litanies de Saint Joseph pour remercier avec les sœurs pour sa sollicitude paternelle et demander son intercession puissante pour nous devant Dieu.

Les inscriptions pour les retraites individuelles avec la Bible et le „Petit Journal” de Sainte Faustine seront acceptées à partir du 19 novembre au secrétariat de l’Association des Apôtres de la Miséricorde Divine „Faustinum”. Les personnes qui souhaitent faire l’expérience d’une rencontre avec Dieu dans ce lieu saint par une prière profonde avec la Parole de Dieu et en utilisant l’héritage spirituel de l’Apôtre de la Miséricorde Divine sont invitées. Les retraites, pour l’instant en polonais (de 1 à 8 jours), se déroulent selon le programme proposé par le directeur spirituel (une sœur de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde) dans un silence total, à l’exclusion des téléphones portables et autres appareils électroniques. Détails sur le site web : www.faustinum.pl

La Congrégation des Soeurs de Notre-Dame de la Miséricorde met en garde contre l’achat de fausses reliques de Sainte Faustine sur internet. Les reliques authentiques de l’Apôtre de la Miséricorde Divine ne sont disponibles que pour la Congrégation des Soeurs de Notre-Dame de la Miséricorde. Les reliques du premier et du deuxième degré vont à des paroisses, des églises ou des chapelles dans lesquelles le message de la Miséricorde Divine est prêché et la dévotion à la Miséricorde Divine est pratiquée. Les reliques du troisième degré – de la toile sur laquelle les os de Sainte Faustine ont été réposés – disponibles sur des images laminées, médaillons, rosaires sont destinées aux fidèles pour un culte privé.

-544

Ce lieu est le Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Łagiewniki, où, avec la mort de Sainte Faustine, Dieu a déposé tout son héritage spirituel, y compris le message de la Miséricorde avec lequel il l’a envoyée „à toute l’humanité”. D’où, comme le dit St Jean-Paul II, il se répand dans le monde entier. C’est pourquoi ce sanctuaire est l’un des principaux sanctuaires au monde en termes de nombre de pays d’où viennent les pèlerins.

Dans le couvent de Łagiewniki de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde, Sainte Faustine a vécu de nombreuses rencontres extraordinaires avec Jésus, la Sainte Mère, des anges, des saints ou des âmes souffrant au purgatoire. Elle y a vécu mystiquement une union extraordinaire avec le Dieu trinitaire et a vu le ciel et l’enfer. Dans son „Petit Journal”, l’une des perles de la littérature mystique et le livre le plus souvent traduit du polonais, elle a décrit plus de 280 rencontres extraordinaires de ce type, non seulement dans la chapelle mais dans pratiquement tous les lieux. Le sanctuaire de Łagiewniki est donc un lieu d’apparitions. C’est aussi un lieu de miracles et de milliers de grâces que les gens demandent devant le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et sur la tombe de son Apôtre dans la chapelle du couvent.

Ce lieu unique sur la carte du monde figurait sur la liste du projet „Découvrez la Pologne” du ministre de l’Éducation nationale, Przemysław Chernek, qui a écrit dans une lettre aux enseignants : „Je voudrais que les jeunes, qui décideront à l’avenir du sort de notre pays, connaissent la culture polonaise, respectent la langue et le patrimoine national, et surtout grandissent avec un sentiment de fierté d’être polonais.” Grâce aux fonds alloués à ce projet dans le cadre du programme gouvernemental „Odre Polonais”, les organismes gérant des écoles publiques et non publiques bénéficieront d’un cofinancement allant jusqu’à 80 % du coût total des voyages.