Archivio delle notizie

Le 11 mars au Sanctuaire de Sainte Faustine à Kiekrz, une journée de recueillement pour les couples mariés priant pour la descendance aura lieu. Elle sera animée par le père Łukasz Łukasik et s. Savia  de la communauté de Kiekrz de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde. Le programme comprend : Eucharistie, adoration de Jésus dans le Saint Sacrement et ateliers avec des couples mariés.

Les 8-10 mars de cette année, au Sanctuaire de Sainte Soeur Faustine à Varsovie, ul. Zytnia 1, une retraite de carême sera organisée pour les enfants et les jeunes des écoles primaires (classes I à VIII). Les enfants avec Sainte Faustina apprendront de Jésus Miséricordieux comment être miséricordieux et aller au ciel. Les jeunes chercheront la réponse à la question: qu’est-ce qui est important dans la vie, c’est-à-dire la recherche de vraies valeurs. La retraite sera dirigée par s. Terezjana et s. Mariam des couvents de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde.

Le 8 mars – comme le huitième jour de chaque mois – la communauté de Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde de Gdansk, Częstochowa, Kalisz, Kiekrz, Łódź, Płock, Świnice Warckie et Wrocław soutient par la prière les couples qui désirent la progéniture. 1050 d’entre eux attendent ou ont des enfants. Les intentions demandant la prière à cette intention (prénoms des couples mariés) peuvent être envoyées par e-mail à : www.modlitwaopotomstwo.pl.

La communauté de personnes priant pour les enfants dirigée par le P. Andrzej Wiecki et les soeurs de la communauté de Gdańsk de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde, invitent cordialement les couples mariés voulant avoir des enfants à l’adoration de Jésus miséricordieux avec la prière pour la guérison qui se tiendra le 8 mars à 19h30 au Sanctuaire Notre-Dame de Matemblewo. Transmission en ligne: www.facebook.com/modlitwaopotomstwo.

 

Marie, Mère du Fils de Dieu, de la Miséricorde incarnée et Mère de chacun de nous. La plus belle dans l’amour de Dieu et des gens. Un modèle pour chaque fille, mère et personne consacrée. C’est pourquoi nous lui adressons nos prières de gratitude et nos demandes. Plus sur la plus belle femme, Mère de la Miséricorde de Dieu, sur son culte, son iconographie, sa liturgie et ses prières sur le site: www.soeurfaustine.fr

La période du carême encourage la réflexion sur sa propre vie et son but. Que la vision extrêmement vivante de Sainte Faustine nous aide.

Un jour, j’ ai vu deux routes : la première était large, recou­verte de sable et tapissée de fleurs, pleine de gaîté, de mu­sique et de toutes sortes de plaisirs. Les hommes avançaient sur cette route en dansant et en s’ amusant et ils arrivaient au terme de la route sans s’ apercevoir que c’ était la fin. Or, au bout de cette route se trouvait un horrible gouffre : l’ abîme infernal. Les âmes y tombaient aveuglément; elles y tombaient comme elles marchaient, et elles étaient si nom­breuses que l’ on ne pouvait les compter. Puis j’ ai vu une autre route qui était plutôt un sentier étroit, semé de pierres et de ronces. Ceux qui marchaient sur ce chemin avaient les yeux pleins de larmes et la souffrance était leur lot. Certains d’ entre eux trébuchaient et tombaient sur les pierres, mais ils se relevaient aussitôt et continuaient à avancer. Et au bout du chemin se trouvait un jardin magnifique rempli de toutes sortes de bonheurs. Toutes les âmes y entraient et oubliaient immédiatement leurs souffrances. Un soir, en compagnie d’ une de nos soeurs, je suis allée (P.J. 153).

Quel est le but de ma vie ? Dans quelle direction vais-je ?

Les retraites pour les membres et les bénévoles de l’Association des Apôtres de la Miséricorde Divine « Faustinum » se tiendront au Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Kraków-Łagiewniki du 3 au 5 mars de cette année. Elles inaugurent un nouveau cycle de retraites sous la devise : Les noms de Jésus dans le Petit Journal de Sainte Sœur Faustine. Le premier de ces cycles est « Jésus miséricordieux » et les retraites sur ce thème seront animées par le père Grzegorz Szczygieł MS, missionnaire, retraitant, actuellement curé de la paroisse des missionnaires de Notre-Dame de la Salette  à Cracovie, et par s M. Eliana Chmielewska ISMM du Conseil de l’Association « Faustinum », gardienne spirituelle de la communauté « Faustinum » de Cracovie.

Dans le cadre des célébrations de cet anniversaire, une retraite de carême sera organisée du 22 au 26 février sur le thème : « Que signifie avoir confiance ? », qui sera animée par le père Theodore Sawielewicz. Le programme comprend : Eucharistie à 17h00 avec enseignement de retraite, conférence, adoration de Jésus dans le Saint Sacrement et rosaire. La retraite se terminera par une veillée nocturne.

À l’occasion de cet anniversaire, l’Eucharistie solennelle du dimanche 24 février à 12h00 sera présidée par l’évêque Szymon Stułkowski, ordinaire du diocèse de Płock, avec un accompagnement musical assuré par le chœur Pueri et Puellae Cantores Plocenses.

Du 22 au 26 février, dans la paroisse Saint-Jean l’Apôtre et l’Évangéliste à Poznań, une retraite de carême sous le thème : « La miséricorde de Dieu – sauver le monde » sera organisée. Elle sera animée par s Maria Vianneya Dąbrowska et s Maria Faustyna Ciborowska de la communauté de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde au sanctuaire de la Miséricorde Divine de Kraków-Łagiewniki.

Sœur Faustia et sœur Inga de la communauté de Washington de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde dirigeront une retraite de Carême à la paroisse Sainte-Anne de Richmond du 24 au 26 février.

Les animatrices et les participants à la retraite chercheront à répondre à la question de savoir ce que Dieu attend de nous aujourd’hui à la lumière du message de sa miséricorde tel qu’il est décrit dans le Petit Journal de Sainte Faustine. Le programme comprend la proclamation du message de la Miséricorde lors de chaque eucharistie dominicale, des rencontres avec les enfants et les jeunes et les fidèles de la paroisse, ainsi que des conférences sur les désirs de Jésus, sur la miséricorde dans les saints sacrements et sur le rôle du silence dans la vie spirituelle.

Le 22 février à 17h00, au Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Łagiewniki devant le célèbre tableau de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine, se tiendra une messe sera célébrée aux intentions de tous les Bienfaiteurs et Donateurs qui soutiennent l’œuvre apostolique médiatique de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde : Le chapelet pour les mourants, la transmission en ligne du sanctuaire de Lagiewniki et le site web : www.faustyna.pl et ses versions en langues étrangères. Diffusion sur le site web : faustyna.pl, sur You Tube dans la chaîne : Faustyna.pl et par le biais de l’application mobile : Faustyna.pl.

Le 22 février, c’est la date du mercredi des Cendres qui marque le début du Carême. En ce jour, pendant la liturgie, le prêtre trace les têtes avec de la cendre, comme un signe de pénitence (la cendre provient des rameaux après leur bénédiction l’année dernière pendant le dimanche des Rameaux), en disant : « Convertissez-vous et croyez à l’Evangile » ou bien « Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière. » Ces paroles rappellent la fragilité de la vie humaine, la nécessité de la foi en l’Evangile et la nécessité de la conversion pour obtenir la vie. En ce jour, l’abstinence de viande (à partir de 14 ans) et le jeûne strict, à savoir la limitation des repas à trois par jour (dont un seul complet) sont obligatoires. Le jeûne strict s’appliquent aux personnes jusqu’à 60 ans. Les messes dans le Sanctuaire de Cracovie-Lagiewniki, dans la chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine se tiendront à : 06:30, 17h00 et 19h00 et dans la basilique, selon l’ordre de dimanche. Le début du Carême doit aider à réfléchir sur soi-même, sur la conversion, le développement de l’imagination de la miséricorde et la bonne préparation à Pâques.

Un soir, dans ma cellule, a écrit Sainte Faustine dans son « Petit Journal »,  je vis Jésus vêtu d’une tunique blanche, une main levée pour bénir, la seconde touchait son vêtement sur la poitrine. De la tunique entr’ouverte sortaient deux grands rayons, l’un rouge, l’autre pâle. Je fixais le Seigneur en silence, l’âme saisie de crainte, mais aussi d’une grande joie. Après un moment, Jésus me dit : « Peins un tableau de ce que tu vois, de ce qu tu vois avec l’inscription « Jésus, j’ai confiance en vous ! »Je désire qu’on honore cette image, d’abord dans votre chapelle, puis dans le monde entier » (47). Cet événement a eu lieu dans la cellule du couvent de Plock de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde à l’Ancien Marché, le 22 février 1931. Le premier tableau de Jésus Miséricordieux a été peint à Vilnius en 1934 sous la direction de Sainte Faustine, dans l’atelier d’Eugeniusz Kazimirowski, et exposé à la vénération publique pour la première fois à la porte de l’Aurore en 1935. Depuis lors, de nombreux tableaux ont été créés. Le tableau le plus célèbre est le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux par Adolf Hyla de la chapelle du couvent de la Congrégation des Sœurs de Notre Dame de la Miséricorde dans Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Lagiewniki. Ce tableau a été créé sous la direction du directeur spirituel de l’apôtre de la Miséricorde Divine de Cracovie, père Józefa Andrasza SJ, qui l’a béni à la fête de la Miséricorde le 16 avril 1944. Cette image est la manifestation des paroles de Jésus prononcées à Sainte Faustine à la première révélation : Je désire que cette image soit vénérée d’abord dans votre chapelle et ensuite dans le monde entier. Non seulement des pèlerins du monde entier venant physiquement à ce lieu saint prient devant ce tableau mais aussi les utilisateurs d’Internet à l’aide de la transmission en ligne et la présentation à : www.soeurfaustine.fr.

Sur le site : www.soeurfaustine.fr , vous pouvez télécharger le dossier intitulé « Message de la Miséricorde de Jésus » pour la diffusion non-commerciale du message de la Miséricorde que St. Soeur Faustine a écrit dans son « Petit Journal ». Il contient les paroles les plus importantes de Jésus enregistrées par l’apôtre de la Miséricorde Divine. Le dossier a été traduit en 16 langues. En 2022, le fichier en pdf a été téléchargé par 1202 personnes, le plus sur le site en espagnol (523), polonais (100), anglais (167), français (140), italien (93), allemand (56)…

Le 18 février prochain, avant l’anniversaire de la révélation de l’image de Jésus Miséricordieux, une cérémonie d’acceptation des membres dans l’Association des Apôtres de la Miséricorde Divine « Faustinum » aura lieu au sanctuaire de la Miséricorde Divine de Kraków-Łagiewniki. Dans la chapelle de Jésus Miséricordieux, avec la tombe de Sainte Faustine, l’Eucharistie solennelle de 17h00 sera présidée par le père Marek Wojtowicz SJ, assistant ecclésiastique de « Faustinum ». Au cours de la cérémonie, les nouveaux membres de « Faustinum » recevront leur carte et la règle de l’association « Faustinum » en signe de lien et de participation à la spiritualité et à la mission apostolique de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde.

L’association « Faustinum », basée au sanctuaire de la Miséricorde Divine à Kraków-Łagiewniki, compte près de 19 000 personnes originaires de près de 90 pays du monde entier, dont 753 membres. Son objectif premier est la formation d’apôtres de la Miséricorde Divine sur la base des Écritures, des enseignements de l’Église et de l’école de spiritualité de Sainte Sœur Faustine en plusieurs langues.

Le 15 février est la fête du prénom de Sainte Faustine et le souvenir liturgique de son guide spirituel, bienheureux Michal Sopocko. Dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Lagiewniki, la messe du matin à 06h30 sera célébrée aux intentions de la personne dont on célèbre la fête, selon la coutume de la Congrégation. Cette intention est le remerciement pour les grâces reçues dans la vie terrestre par Sainte Sœur Faustine et pour celles qu’elle a demandées pour la Congrégation, l’Église, la patrie et le monde, pour qu’elle montre à tous l’amour miséricordieux de Dieu, qu’elle soutienne la confiance en lui et incite à aider ses proches. Transmission sur : www.soeurfaustine.fr. Toute personne peut présenter ses vœux et apporter le don de la prière, l’acte de miséricorde envers les proches ou un autre don spirituel.

La Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde a mis à disposition une sélection de fichiers numériques de photographies et de peintures de Sœur Faustina Kowalska sur le site web : www.faustyna.pl et ses sept versions linguistiques. Ces fichiers sont destinés à la diffusion non commerciale de la vie, de la spiritualité et de la mission de l’Apôtre de la Miséricorde Divine dans les médias, les publications de livres et de multimédia, la catéchèse, les activités apostoliques et pastorales, etc. Chaque publication doit transmettre correctement l’héritage spirituel de l’Apôtre de la Miséricorde Divine, notamment la dévotion de la Miséricorde Divine dans les formes qui lui ont été transmises par Jésus. L’information source est disponible à l’adresse suivante : www.faustyna.pl et ses versions linguistiques. Les téléchargements – l’accord et le formulaire – sont disponibles à l’onglet : sainte Sœur Faustine.

Le jour de souvenir de la Bienheureuse Vierge Marie de Lourdes (le 11 février), la XXXIème journée des malades sera célébrée. À cette occasion, dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Lagiewniki, les événements diocésains principaux pour les malades et leurs soignants se tiendront. Dans la basilique, à 12h00, l’Eucharistie solennelle combinée à l’octroi du sacrement des malades sera présidée par l’evêque Janusz Mastalski. La transmission de la cérémonie sur le site web du Rectorat du Sanctuaire : www.milosierdzie.pl

À l’invitation de l’évêque Stefano Rega, premier évêque italien appartenant à l’Association des Apôtres de la Miséricorde Divine « Faustinum », le 10 février prochain, le père Wincenta Mąka et sœur Amata Strzepek de la communauté romaine de la Congrégation de Notre Dame de la Miséricorde partageront le message de la Miséricorde avec les fidèles de la paroisse San Nicola di Bari – Giugliano à Naples. Le signe visuel de ce message est l’image de Jésus miséricordieux qui, d’une part, montre l’amour miséricordieux de Dieu révélé de manière très complète dans la vie, la mort et la résurrection de son Fils et, d’autre part, nous rappelle notre réponse à cet amour qui consiste à lui faire confiance et à aimer activement notre prochain. Les sœurs partageront également leur témoignage personnel de confiance envers Jésus Miséricordieux et de prière confiante devant Son image, qu’Il a Lui-même demandé à Sainte Faustine de peindre.

Le 5 février décembre (dimanche), une autre rencontre de formation de la communauté de l’Association des Apôtres de la Miséricorde Divine « Faustinum » aura lieu au Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Płock à Stary Rynek. Le thème de la réunion sera la miséricorde de Dieu dans la Bible et dans le Petit Journal de Sainte Sœur Faustine. Elle débutera à 14h15 par l’adoration commune de Jésus dans le Saint Sacrement avec la prière à l’Heure de la Miséricorde et le chapelet de la Miséricorde Divine, suivie d’une conférence et de l’Eucharistie à 17h. Les réunions sont animées par les Sœurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde et des prêtres.

Le 5 février à 15 heures, la Prière à l’Heure de la Miséricorde et l’Eucharistie célébrée sous la présidence de l’archevêque Grzegorz Rys, berger de l’archidiocèse de Łódź, le dernier événement débutera dans le cadre de la célébration du centenaire du séjour de Sœur Faustine à Łódź et le 5e anniversaire du ministère de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde à ul. Krośnieńska, dans la maison où vivait l’Apôtre de la Miséricorde Divine. Ce jour-là, après l’Eucharistie et les agapes, il y aura un concert de musique classique interprété par Krzysztof Łatwiński – violoncelle.

Le congrès est sous le patronage de l’archevêque Grzegorz Ryś, métropolite de Łódź, et de m. Miriam Janiec, supérieure générale de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde.

Du 3 au 5 février de cette année, une retraite pour les jeunes filles et les femmes se tiendra au couvent des carmélites déchaussées de Lorinčík, près de Košice, dans le sud de la Slovaquie, sur le thème : « Viens, repose-toi et puise à la source de la vie ». Elle sera dirigée par le père Andrej Valent OCD et la sœur M. Benediktína Fečová de la communauté de Kosice de la Congrégation de Notre Dame de la Miséricorde.

En 2022, le « Petit Journal » de Sainte Sœur Faustine sur le site web : www.faustyna.pl et ses 7 versions linguistiques a été lu par près de 234 000 personnes dont 18 26 en français. L’ouvrage est également disponible sur les tablettes et les smartphones dans toutes les langues.

Les paroles de Jésus qu’il a dit à Sœur Faustine se réalisent : Secrétaire de mon plus profond mystère, sache que tu es avec moi dans une intimité exclusive ; ton devoir est d’écrire tout ce que je te fais connaître à propos de ma miséricorde au profit des âmes qui en lisant ces écrits seront consolées et auront le courage de s ‘approcher de moi (PJ 1693).

À partir du 1er septembre, dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Lagiewniki, dans toutes les chapelles de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde et dans certaines paroisses, les offices du soir en l’honneur de la Miséricorde Divine avec le Chapelet de la Miséricorde Divine commencent. Ils ont été introduits en 1993 (après la béatification de Sœur Faustine) sur le modèle des offices de mai, juin ou octobre. Pendant ces célébrations, le Chapelet de la Miséricorde Divine est récité ou chanté à l’intention de la miséricorde pour notre patrie et le monde. C’est le mois de la révélation par Jésus du Chapelet de la Miséricorde Divine et du déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. Ces circonstances, ainsi que la situation dans le monde moderne, nous demandent en particulier d’appeler la miséricorde de Dieu pour nous et le monde entier.

À partir du 1er février de cette année, la radio de communauté polonaise Droga, basée à Vienne, commencera à diffuser quotidiennement la messe du matin depuis le sanctuaire de la Miséricorde Divine de Kraków-Łagiewniki, depuis la chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et la tombe de Sainte Faustine.

Radio Droga est une station de radio catholique sur Internet destinée à la communauté polonaise viennoise qui fonctionne depuis 2010 sous le patronage de St Stanisław Kostka. Les fondateurs de Radio Droga sont des laïcs impliqués dans la vie pastorale de diverses paroisses de l’archidiocèse de Vienne. Actuellement, Radio Droga fonctionne dans la paroisse autrichienne de St Séverin, dans le 18e arrondissement de Vienne, où officient des prêtres polonais de la Congrégation de la Mission de St Vincent de Paulo. L’équipe radio est assistée par des Polonais (laïcs et clercs) vivant à Vienne et en Pologne. Les objectifs fondamentaux de la station de radio sont la prière, l’évangélisation et l’intégration des Polonais vivant à l’étranger.

L’Eucharistie matinale des Sœurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde au Sanctuaire de Łagiewniki est également diffusée par Radio Doxa depuis Opole depuis plusieurs années.

La Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde qui est la seule gardienne des reliques de Sainte Sœur Faustine a fait don de 116 pièces de reliques (111 reliques ex ossibus – provenant des os et 5 de l’habit) à 17 pays du monde. En Europe, l’Apôtre de la Miséricorde Divine sous le signe des reliques s’est rendue dans 6 pays. En outre : Inde, Liban, États-Unis, Canada, Belize, Guatemala, Honduras, Brésil, Pérou, Australie et Papouasie-Nouvelle-Guinée.  Sainte Sœur Faustine dans le signe des reliques est déjà présente dans 128 pays du monde sur tous les continents, dans 5698 églises, sanctuaires ou chapelles, où une vénération particulière est accordée à la Miséricorde Divine.

« Je vous unis à Jésus-Christ » – 3 sœurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde entendront ces mots de l’évêque Jan Zając, qui le 2 février à 10h30 présidera les cérémonies des vœux perpétuels dans la chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et la tombe de Sainte Faustine dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Lagiewniki. Les sœurs prononceront les vœux de chasteté, de pauvreté et d’obéissance aux mains de l’Abbesse générale, Petra Kowalczyk, et non seulement les sœurs participeront à la cérémonie mais aussi des prêtres, les familles, les parents et les amis des sœurs. C’est en effet l’un des événements les plus importants dans la vie des sœurs, de la Congrégation et de l’Église : l’union entre Dieu et l’homme.

Pendant la fête de la Présentation du Seigneur, le 2 février, la Journée de la Vie Consacrée est célébrée dans l’Église. Elle permet de connaître plus profondément le don de la miséricorde divine qui est la vocation à vivre dans la chasteté, la pauvreté et l’obéissance. C’est la journée d’action de grâces pour chaque appel au service de Dieu et pour la multiplicité des charismes offerts aux instituts de vie consacrée. Grâce aux charismes reçus par la fondatrice, Mère  Teresa Potocka, et la co-fondatrice spirituelle, Sainte Faustine Kowalska, les Sœurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde participent à la vie et à la mission salvifique de Jésus par la prédication au monde de l’amour miséricordieux de Dieu pour chaque être humain à travers le témoignage de vie, les actes, les paroles et la prière. Les prêtres et les laïcs participent à la spiritualité et à la mission apostolique de la Congrégation de diverses manières, en particulier les membres et les bénévoles de l’Association des Apôtres de la Miséricorde Divine « Faustinum » de plus de 90 pays du monde entier.

Chaque jeudi au Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Lagiewniki, devant le tableau célèbre de Jésus miséricordieux et sur la tombe de Sainte Soeur Faustine, le groupe Kustodia et les soeurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde prient pour les prêtres. Entre 20h et 21h30, lors de la prière d’adoration et du rosaire, ils prient  les grâces de la miséricorde de Dieu, afin qu’ils soient fidèles à leur vocation et guident le peuple confié à son ministère dans les chemins de Dieu. Tout le monde est invité à cette prière, y compris ceux qui se connectent au sanctuaire de Łagiewniki via la transmission en ligne sur le site Web /www.soeurfaustine.fr