Nouvelles

Oeuvres de miséricorde. C’est le Carême que Dieu veut. Cet événement de la vie de Sainte Soeur Faustine nous en convainc.

Le médecin ne m’a pas permis de me rendre à la Chapelle pour le Chemin de croix, comme j’en avais le très grand désir. Cependant j’ai pu prier dans ma chambre séparée. Tout-à-coup, j’ai entendu la sonnette de la chambre voisine. J’y suis entrée et j’ai rendu service à un grand malade. De retour dans ma chambre, j’ai aperçu tout-à-coup Notre Seigneur Jésus, qui s’est adressé à moi en ces termes : « Ma fille, le service que tu viens de Me rendre, Ma causé une plus grande joie que si tu avais longuement prié. » J’ai répondu : « Mais ce n’est pas à Vous, ô Jésus, mais à ce malade que j’ai rendu service. » Le Seigneur m’a répondu : « Oui, ma fille, mais quoi que tu fasse pour ton prochain, c’est à Moi que tu le fais (PJ 1029).

Jésus a instruit Sainte Faustine – et à travers elle aussi nous – qu’il existe trois manières de faire du bien aux autres : l’acte, la parole et la prière. Il a dit : Ces trois degrés renferment la plénitude de la miséricorde. Voilà la preuve irréfutable de l’amour envers Moi. De cette manière, l’âme glorifie et honore Ma miséricorde (PJ 742). Il a demandé qu’au moins un acte de miséricorde soit commis au cours de la journée, mais par amour pour lui. C’est la seule richesse sur terre qui a une valeur éternelle. Cela nous rend beaux dans notre humanité et notre appel chrétien et riches envers Dieu.

Marie, Mère du Fils de Dieu, de la Miséricorde incarnée et Mère de chacun de nous. La plus belle dans l’amour de Dieu et des gens. Un modèle pour chaque fille, mère et personne consacrée. C’est pourquoi nous lui adressons nos prières de gratitude et nos demandes. Plus sur la plus belle femme, Mère de la Miséricorde de Dieu, sur son culte, son iconographie, sa liturgie et ses prières sur le site: www.soeurfaustine.fr

Régulièrement chaque du mois au le Sanctuaire diocésain de la Miséricorde Divine à Košice-KVP en Slovaquie célèbre la Sainte Messe pour l’Association des Apôtres de la Miséricorde Divine « Faustinum ». Ce mois-ci, elle sera célébrée le 8 mars à 15h20, immédiatement après la prière commune de l’Heure de la Miséricorde et du Chapelet de la Miséricorde Divine. Le père Tomasz Svat sera le célébrant principal. Des messes mensuelles régulières aux intentions de « Faustinum » sont célébrées en Slovaquie depuis 2006.

Après la Messe, aura lieu une rencontre de formation pour le groupe « Faustinum », animé par les sœurs de la communauté de Koszyce de la Congrégation.

Avant la fête de Saint Joseph, depuis le 10 mars, une neuvaine à St Joseph est traditionnellement célébrée dans tous les couvents de la Congrégation des Sœurs de Notre Dame de la Miséricorde.

Saint Joseph est l’un des saints patrons de la congrégation et fait l’objet d’une grande vénération depuis le début. Ses portraits ornent toutes les chapelles monastiques. Le plus souvent, il a un autel séparé sur le côté droit du presbytère, comme dans le sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Łagiewniki. Ses statues se trouvent dans les couloirs du monastère, les cellules monastiques, les lieux de service apostolique, ainsi que dans les jardins et les cours du monastère. Il est le propriétaire de chaque propriété, maison et monastère, et a donc tout sous sa responsabilité, non seulement les affaires matérielles, auxquelles il est le plus souvent associé, mais aussi, et peut-être surtout, les affaires spirituelles des communautés de notre Congrégation et les œuvres qu’elles réalisent. Les religieuses l’appellent « Protecteur » et « Père » et s’adressent ainsi à lui dans leurs prières, certaines que « jamais on n’a entendu dire que quelqu’un qui a fait appel à ses soins et imploré son aide ait été laissé sans consolation ». Ils envoient des « télégrammes » sur des questions urgentes, énumérant des problèmes très spécifiques qui doivent être traités.

Ils se produisent dans le confessionnal, parce que c’est le passage de la mort du péché vers la vie. Jésus a dit à Sainte Faustine : Dis aux âmes où elles doivent chercher la consolation, c’est au tribunal de la miséricorde; c’est là qu’ont lieu les plus grands miracles qui se renouvellent sans cesse. Point n’est besoin, pour obtenir ce miracle de faire de lointains pèlerinages, ni de faire étalage d’un quelconque cérémonial, mais il suffit de se jeter avec foi aux pieds de celui qui tient ma place, de lui dire sa misère et le miracle de la miséricorde divine se manifestera dans toute sa plénitude. Même si cette âme était en décomposition comme un cadavre, et même si humainement parlant il n’y avait plus aucun espoir de retour à la vie, et que tout semblait perdu, il n’en est pas ainsi selon Dieu, le miracle de la miséricorde divine redonnera vie à cette âme dans toute sa plénitude. Ô malheureux, qui ne profitez pas maintenant de ce miracle de la miséricorde divine. En vain, vous appellerez, il sera déjà trop tard (Petit Journal 1448). Dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Lagiewniki, les prêtres sont en service dans le confessionnal tous les jours, dans la basilique de 8h00 à 18h00. Pendant la Semaine Sainte, les confessionnaux étant surpeuplés, il est déconseillé de reporter la confession aux derniers jours avant Pâques.

Ce service, dans lequel nous contemplons la Passion de notre Seigneur Jésus-Christ, nous permet de découvrir et d’explorer l’amour miséricordieux de Dieu à l’homme, d’apprendre l’attitude de confiance en Dieu en toute situation, aussi difficile et douloureuse, et l’attitude de miséricorde envers nos proches. Jésus a pris nos péchés sur lui et il a souffert la mort ignominieuse pour chacun de nous… et est ressuscité pour que nous ayons la vie en nous-mêmes et en profitions maintenant et pour toujours.

Le vendredi, au Sanctuaire de la Miséricorde Divine, le chemin de croix commun est célébré dans la basilique à 16h00, tandis que dans la chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine à 19h00, à l’exception du premier vendredi où le chemin de croix sera célébré à 18h15 (transmission en ligne à l’adresse : www.soeurfaustine.fr).

Sur la chaîne : Faustyna.pl, vous pouvez écouter les homélies dominicales du père dr hab. Józef Pochwat MS, aumônier de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde au Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Łagiewniki, conférencier, patrologue, auteur de nombreuses publications relatives à la vie et à l’héritage spirituel de Sainte Sœur Faustine. Ses homélies sont très appréciées des fidèles car, fondées sur la Parole de Dieu, elles illustrent de manière extrêmement vivante et précise les aides, les dangers et les obstacles au développement de la vie spirituelle des hommes d’aujourd’hui.

Transmission en direct de la messe les jours ouvrables à 6h30, les dimanches et jours fériés à 8h30 : You Tube, le site web faustyna.pl et toutes ses versions linguistiques, l’application Faustyna.pl, Radio Doxa d’Opole et Radio Droga de Vienne.

Les archives de la transmission quotidienne de la prière à l’Heure de la Miséricorde et du Chapelet du Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Łagiewniki sont disponibles sur You Tube sur la chaîne : Faustyna.pl. La prière est animée par les sœurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde dans la chapelle où se trouvent l’image miraculeuse de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine.

Transmission en direct tous les jours à 15h00 : You Tube, le site web faustyna.pl et toutes ses versions linguistiques, l’application Faustyna.pl, ainsi que plusieurs chaînes de télévision polonaises et étrangères et plusieurs stations de radio.

En mars, dans toutes les chapelles de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde, également dans la chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et la tombe de Sainte Faustine dans le sanctuaire de Cracovie-Lagiewniki, les messes du soir sont célébrées en l’honneur de Saint Joseph. Dès le début de la Congrégation, les sœurs ont une vénération spéciale pour l’Époux de Marie et le Nourricier du Fils de Dieu à la garde duquel elles se confient. Saint Joseph se soucie non seulement des choses matérielles mais aussi des choses spirituelles. Il a dit à Sainte Faustine qu’il était très pour l’œuvre lui commandée par le Seigneur, à savoir pour la proclamation au monde du message de la Miséricorde, et il a promis sa protection. Mais il a demandé qu’elle ait une incessante dévotion pour lui et qu’elle récite chaque jour trois Pater et un Souvenez-Vous (cf. Petit Journal 1203). Via une transmission en ligne, tous les jours (sauf le jeudi et le dimanche) à 19h00, vous pouvez vous joindre au chant des Litanies de Saint Joseph pour remercier avec les sœurs pour sa sollicitude paternelle et demander son intercession puissante pour nous devant Dieu.

Les personnes de nombreux pays du monde qui participent à l’œuvre Chapelet continu à la Miséricorde Divine prient non seulement pour leurs propres besoins, mais demandent aussi « la miséricorde pour nous et pour le monde entier ». Intention détaillée pour mars : Faire l’expérience fructueuse du Carême, la grâce de la conversion pour tous les pécheurs, en particulier ceux qui risquent de perdre leur salut.

L’œuvre « Chapelet continu » est une réponse à la demande de Jésus de prier constamment « la miséricorde pour nous et pour le monde entier ». Il est gérée par la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde à www.faustyna.pl depuis 2011. Elle peut être suivie par tout internaute qui remplit un court formulaire d’inscription et qui déclare au moins une fois la récitation du chapelet de la Miséricorde Divine que Jésus a dicté à Sainte Sœur Faustine.

Le 11  mars de cette année, une rencontre de lundi au Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Łagiewniki se tiendra, consacrée à la méditation du Catéchisme de l’Église catholique et à la prière devant le célèbre tableau de Jésus Miséricordieux et la tombe de Sainte Sœur Faustine pour le réveil de la foi en la présence eucharistique de Jésus et pour les prêtres. À 18h45, le prêtre docteur Janusz Kościelniak mènera une brève réflexion basée sur les articles du Catéchisme de l’Église catholique. Le point central du programme est la rencontre avec Jésus dans l’Eucharistie et l’adoration du Saint-Sacrement avec la bénédiction individuelle. Ceux qui sont physiquement incapables de venir au Sanctuaire sont invités à communiquer par transmission en ligne sur le site : www.soeurfaustine.fr

 

 

L’année dernière, la construction du sanctuaire de la Miséricorde Divine de Plock a encore progressé. La maçonnerie des socles, des escaliers extérieurs et de la sortie pour handicapés a été achevée. L’installation des sanitaires et l’installation des appareils électriques, ainsi que l’installation des menuiseries intérieures du sanctuaire et de la maison du pèlerin, se sont déroulées successivement.

En 2024, il est prévu d’installer les ferronneries, d’achever l’installation des portes et fenêtres en aluminium et en bois dans l’ensemble de la nouvelle construction et d’achever les travaux de finition. En outre, les travaux sanitaires et électriques se poursuivront dans le domaine de l’installation des sanitaires, de l’installation des équipements électriques et télétechniques. Pour l’année en cours, il s’agit également de réaliser tous les travaux d’adaptation de la chapelle temporaire et de relier les installations nouvellement construites à celles qui existent déjà pour former un ensemble fonctionnel. Au fur et à mesure de la collecte de fonds, des travaux d’aménagement de parkings, de clôtures, de portes d’entrée et d’espaces verts sont également prévus.

Le Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Płock est érigé par la Congrégation des Soeurs de Notre-Dame de la Miséricorde grâce aux dons que les fidèles de la Miséricorde Divine et les gens de bonne volonté offrent à cet effet. Les sœurs remercient pour chaque don de cœur qui fait que dans le lieu de la première révélation de Jésus le Miséricordieux à Soeur Faustine un temple est construit et elles demandent un soutien supplémentaire. Pour tous ceux qui soutiennent la construction du sanctuaire spirituellement et matériellement, les sœurs prient avec les fidèles à l’Heure de la miséricorde et aux paroles du Chapelet de la miséricorde, et le 22 du mois, la messe est célébrée pour tous les bienfaiteurs.

Les dons pour l’extension du Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Płock peuvent être versés sur le compte suivant:

Congrégation des Soeurs de Notre Dame de la Miséricorde

Stary Rynek 14/18
09-404 Płock

Bank PEKAO SA
I O w Płocku
ul. Kolegialna 14a

CODE SWIFT: PKOPPLPW

PLN Numéro IBAN: 72 1240 3174 1111 0000 2890 0836
USD Numéro IBAN: 56 1240 3174 1787 0010 1057 7746
EUR Numéro IBAN: 28 1240 3174 1978 0010 1057 7818

Les sœurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde et les apôtres de la Miséricorde Divine suivant les traces de Sainte Faustine et participant à sa mission de proclamer le message de la Miséricorde au monde en témoignant de leur vie, de leurs actes, de leurs paroles et de leurs prières, se souviendront et célébreront les anniversaires suivants en 2024 :

2 janvier – 90e anniversaire du début des travaux sur la première image de Jésus Miséricordieux dans l’atelier du peintre Eugeniusz Kazimirowski sous la direction de Sainte Sœur Faustine.

Février – 95e anniversaire de la première arrivée de Sainte Faustine à Vilnius.

17 mars  – 120 ans de service de la Congrégation à Czestochowa.

16 avril – 90e anniversaire de la consécration du plus célèbre tableau de Jésus Miséricordieux dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Łagiewniki, sur lequel se sont réalisées les paroles qu’il a adressées à Sœur Faustine : « Je veux que cette image soit vénérée d’abord dans votre chapelle et dans le monde entier » (PJ 47).

Juin – 95e anniversaire de l’arrivée de Sœur Faustine à la maison de la Congrégation dans le quartier de Grochów à Varsovie.

Juin/juillet – 90e anniversaire de l’achèvement de la première peinture de Jésus Miséricordieux dans l’atelier d’Eugène Kazimirowski. Sœur Faustine pleurait que le Jésus de ce tableau ne soit pas aussi beau qu’elle le voyait.

Juillet – 95e anniversaire du séjour de Sœur Faustine dans la maison de la Congrégation à Kiekrz.

22 août – 30 ans de ministère de la Congrégation en République Tchèque, d’abord dans la ville de Ronov, puis la communauté de sœurs s’est installée à Dvůr Králové nad Labem.

31 août – 95 ans de ministère de la Congrégation à Biala près de Plock.

22 novembre – 10e anniversaire des soirées d’adoration au sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Łagiewniki : « Łagiewnicka 22 ».

Chaque jour, dans l’œuvre Chapelet pour les mourants, nous soutenons par la prière une moyenne de 125 mourants dont les noms ont été communiqués par SMS ou par e-mail. Ceux qui meurent sont soutenus spirituellement non seulement par des personnes de Pologne, mais aussi d’autres pays du monde qui ont déclaré leur volonté de veiller un jour donné et dans un fuseau horaire donné, et de réciter le Chapelet de la miséricorde divine à l’intention de la personne dont ils ont reçu le nom par SMS ou par e-mail. Il y a toujours un besoin de personnes pour entreprendre ce ministère de la miséricorde, afin que l’aide puisse atteindre les personnes les plus vulnérables, qui prennent la décision la plus importante et mènent le combat le plus difficile de leur vie. Informations sur cette œuvre et inscription sur le site web : www.soeurfaustine.fr. L’œuvre est gérée par la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde au Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie – Łagiewniki.

Dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Łagiewniki, le jeudi à 17h00, la messe est célébrée à la Miséricorde Divine par l’intercession de Sainte Soeur Faustine dans les intentions de prières et de remerciements des fidèles, placés devant l’autel avec le tableau de Jésus Miséricordieux et sur la tombe de l’Apôtre de la Miséricorde Divine. Les intentions peuvent être jointes avant la messe, et ceux qui ne peuvent y assister physiquement peuvent se joindre à la prière par transmission en ligne sur: www.faustyna.pl

Chaque jour, au Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Kraków-Łagiewniki, devant le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et sur la tombe de Sainte Sœur Faustine, les sœurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde animent le chapelet pour les familles et les couples qui vivent des expériences difficiles et des crises. De même, au Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Płock, chaque 22e jour du mois, la Sainte Messe est célébrée à cette intention à 17 heures. Vous pouvez vous joindre à cette prière au Sanctuaire de Łagiewniki, également à l’intention de votre famille ou de vos proches, par transmission en ligne sur le site : www.soeurfaustine.fr.

Dans la dévotion à la Miséricorde Divine, Jésus nous donne un temps spécial de grâce à trois heures de l’après-midi. Il s’agit du moment de Sa mort sur la croix dont il a dit à Sainte Soeur Faustine: « C’est là une heure de grande Miséricorde pour le monde entier. (…) en cette heure, Je ne saurais rien refuser à l’âme qui me prie, par Ma Passion. » (PJ 1320). Afin de profiter de ces promesses de Jésus, il faut prier avec confiance et attacher les actes de miséricorde aux autres à une prière confiante. Jésus offre trois façons d’expérimenter la prière dans l’Heure de la Miséricorde: célébrer le Chemin de Croix, visiter le Saint Sacrement, et si c’est impossible, se connecter avec Lui, mourant sur la croix, à l’endroit où nous nous trouverons à 15h00. Dans cette prière, nous nous tournons directement vers Jésus et nous nous référons aux mérites de sa passion douloureuse. C’est un temps privilégié dans la dévotion à la Miséricorde Divine, c’est pourquoi l’Heure de la Miséricorde et le Chapelet de la Miséricorde Divine sont pratiqués tous les jours dans tous les couvent de la Congrégation. Vous pouvez joindre cette prière par transmission en ligne du Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Łagiewniki sur le site: faustyna.pl et dans l’application: Faustyna.pl.

C’est le titre du dernier film sur le sanctuaire de la Miséricorde Divine de Kraków-Łagiewniki – un lieu choisi par Dieu, où, avec la mort de Sainte Faustine, un grand trésor a été déposé – le message de la miséricorde de Dieu ; le lieu de nombreuses apparitions, de miracles et de pèlerinages du monde entier. Le film raconte l’histoire de ce lieu unique sur la carte religieuse du monde, vers lequel des millions de personnes se rendent en pèlerinage chaque semaine grâce à des émissions télévisées, radiophoniques et sur Internet. Le thème de l’émission TVP, qui accompagne la vie de ce sanctuaire depuis 30 ans, et la troisième année tous les jours, est contenu dans le récit du film. Le documentaire, réalisé par Grzegorz Styła, contient des témoignages fascinants de personnes du monde entier. Il est disponible sur TVP VOD.

Un lieu où Dieu a déposé un grand trésor est le Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Łagiewniki, où, avec la mort de Sainte Faustine, Dieu a déposé tout son héritage spirituel, y compris le message de la Miséricorde avec lequel il l’a envoyée « à toute l’humanité ». D’où, comme le dit St Jean-Paul II, il se répand dans le monde entier. C’est pourquoi ce sanctuaire est l’un des principaux sanctuaires au monde en termes de nombre de pays d’où viennent les pèlerins.

Dans le couvent de Łagiewniki de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde, Sainte Faustine a vécu de nombreuses rencontres extraordinaires avec Jésus, la Sainte Mère, des anges, des saints ou des âmes souffrant au purgatoire. Elle y a vécu mystiquement une union extraordinaire avec le Dieu trinitaire et a vu le ciel et l’enfer. Dans son « Petit Journal », l’une des perles de la littérature mystique et le livre le plus souvent traduit du polonais, elle a décrit plus de 280 rencontres extraordinaires de ce type, non seulement dans la chapelle mais dans pratiquement tous les lieux. Le sanctuaire de Łagiewniki est donc un lieu d’apparitions. C’est aussi un lieu de miracles et de milliers de grâces que les gens demandent devant le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et sur la tombe de son Apôtre dans la chapelle du couvent.

Ce lieu unique sur la carte du monde figurait sur la liste du projet « Découvrez la Pologne » du ministre de l’Éducation nationale, Przemysław Chernek, qui a écrit dans une lettre aux enseignants : « Je voudrais que les jeunes, qui décideront à l’avenir du sort de notre pays, connaissent la culture polonaise, respectent la langue et le patrimoine national, et surtout grandissent avec un sentiment de fierté d’être polonais. » Grâce aux fonds alloués à ce projet dans le cadre du programme gouvernemental « Odre Polonais », les organismes gérant des écoles publiques et non publiques bénéficieront d’un cofinancement allant jusqu’à 80 % du coût total des voyages.