Nouvelles

En raison de la menace épidémique persistante, le pèlerinage à vélo traditionnel de juillet de Ożarów Mazowiecki au Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Lagiewniki a été annulé. Les organisateurs de ce pèlerinage du Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Ożarów encouragent la réalisation individuelle de ce pèlerinage, dont le parcours passe par là : Tarczyn, Grójec, Opoczno, Olkusz, Czerna à Łagiewniki. Les détails de l’itinéraire se trouvent sur le site web : http://www.pdmb.waw.pl/program-trasy.html

Le 12 juillet de cette année, le Xe Pèlerinage international de Hidasnémeti (Hongrie) partira à travers la Slovaquie au Sanctuaire de Cracovie-Lagiewiki. Pendant neuf jours, les pèlerins surmonteront 275 km à travers Košice, Radatice, Pečowská Nová Ves, Plavnica. Piwniczna Zdroj, Gostwica, Tymbark, Brzączowice. Le pèlerinage arrivera à Cracovie le 20 juillet et se rendra d’abord au Sanctuaire Saint-Jean-Paul II et à 13h00, les pèlerins seront déjà dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine. À 14h00, on a prévu la messe, à 15h00 la prière à l’heure de la Miséricorde et le Chapelet de la Miséricorde Divine dans la chapelle du couvent devant le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine.

Le 16 juillet de cette année, le XVIIIe pèlerinage pédestre « De la Miséricorde à la Miséricorde » sous la devise : « Le grand mystère de la foi » part de Częstochowa pour se rendre dans la capitale du culte de la Miséricorde Divine à Cracovie-Łagiewniki : L’organisateur du pèlerinage est le Sanctuaire de la Miséricorde Divine d’Ostrów Wielkopolski. Cette année, en raison de la pandémie, moins de prêtres et de pèlerins y participeront. Les pèlerins arriveront au Sanctuaire le 21 juillet. Les auditeurs de Radio Rodzina du diocèse de Kalisz participeront spirituellement à ce pèlerinage.

Le 16 juillet est le 154e anniversaire de la mort de Mère Teresa Rondeau, fondatrice de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde en France (Laval), et co-fondatrice de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde en Pologne. Elle est née le 6 octobre 1793 à Laval en France. Au baptême, elle a reçu le nom de Teresa Agata. Sous l’influence de son confesseur. J. Chanon SJ, elle a commencé à travailler avec des pénitentes ou les femmes qui avaient besoin d’un renouveau moral profond et voulaient changer sa vie. Pour mieux se préparer pour cela, en 1818, elle est partie à Bordeaux, où mère Teresa de Lamourous menait une maison pour pénitentes appelé « Miséricorde ». Après un séjour de deux mois, elle a fait des vœux privés et est retourné à Laval pour devenir la fondatrice d’une nouvelle « Maison de la Miséricorde », indépendante de Bordeaux, et avec le temps, la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde en France. Sa façon de faire le travail apostolique a été reprise par mère Teresa Ewa comtesse Potocka de Sułkowski, fondatrice de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde en Pologne. Mère Teresa Rondeau est décédée le 16 juillet 1866, et a été enterrée dans une tombe située dans le jardin de la propriété de la Congrégation à Laval. La congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde en Pologne l’a nommé co-fondatrice. La co-fondatrice spirituelle de la Congrégation est Sainte Faustine Kowalska.

Plus de 500 000 visites ont déjà été constatées pour la chanson que les sœurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde du sanctuaire de Cracovie-Łagiewniki ont enregistré dans le cadre de l’action #Hot16Challenge2. Elle est destinée non seulement à soutenir les soins de santé, mais aussi et surtout à apporter aux gens le message spirituel de la miséricorde de Dieu. Et c’est ce qui se passe, comme en témoignent les voix des personnes qui appellent et écrivent au couvent de Łagiewniki, les commentaires des internautes, la diffusion sur les stations de radio et de télévision, ainsi qu’une version préparée en Italie avec un texte dans cette langue.  Et voici une des nombreuses voix : « Tout comme je boycotte la justesse et la véracité de la religion (et non l’existence de Dieu), j’ai la larme à l’œil en écoutant cette chanson, car on peut voir que ces femmes croient vraiment en ce qu’elles font et en la miséricorde omniprésente dans le monde, qu’il suffit de vouloir voir. J’aimerais tellement me tromper dans beaucoup de mes croyances, et ces personnes me redonnent foi dans quelque chose dont je n’ai aucune idée, quelque chose que j’ai essayé de rejeter toute ma vie. C’est un miracle ». (Kongos)

Les personnes de nombreux pays du monde qui participent à l’œuvre Chapelet continu à la Miséricorde Divine prient non seulement pour leurs propres besoins, mais demandent aussi « la miséricorde pour nous et pour le monde entier ». Intention détaillée pour juillet : pour les vacances sûres pour ceux qui se détendent, et pour tous pour utiliser ce temps pour grandir spirituellement dans la confiance en Dieu et dans la richesse de la miséricorde témoignée aux autres. L’œuvre « Chapelet continu » est une réponse à la demande de Jésus de prier constamment « la miséricorde pour nous et pour le monde entier ». Il est gérée par la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde à www.faustyna.pl depuis 2011. Elle peut être suivie par tout internaute qui remplit un court formulaire d’inscription et qui déclare au moins une fois la récitation du chapelet de la Miséricorde Divine que Jésus a dicté à Sainte Sœur Faustine.

En juillet, au cours des offices du soir, dans toutes les chapelles de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde, les litanies de la Très Précieux Sang de Jésus seront récitées ou chantées. La réflexion sur les appels des litanies permet de mieux comprendre ce qui est le prix de la Miséricorde de Dieu que nous vivons tous les jours dans le salut et la sanctification. Dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Lagiewniki, les offices du soir sont célébrés en semaine à 19h00 (sauf le jeudi). Vous pouvez également y participer via la transmission en ligne à faustyna.pl.

Pendant les vacances, les sœurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde profitent aussi du repos. Le plus souvent, elles utilisent les jours de repos pour rendre visite à leur famille ou pour aller à un autre couvent de la Congrégation. Les jeunes sœurs organisent volontiers leurs vacances dans la maison de retraite de la Congrégation à Krzeptówki à Zakopane ou à Rabka Zdrój, parce que dans ces maisons, elles peuvent aussi rester avec les membres de leur famille et elles peuvent partir en randonnée et en montagne. Nous souhaitons que les vacances soient pour tous un moment de renforcement de la force spirituelle et physique.

La Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde adresse de cette façon,les mots de gratitude à tous ceux qui soutiennent le site : www.faustyna.pl en 7 langues et toutes les œuvres apostoliques qui y sont menées, en particulier le « Chapelet pour les mourants » et la transmission en ligne du Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Lagiewniki. Grâce au ministère apostolique, à l’engagement et au soutien financier de beaucoup de gens, nous apportons au monde le message de la Miséricorde et fournissons une assistance spécifique aux personnes qui ont le plus besoin. Pour ce soutien, nous remercions par la prière quotidienne à la Miséricorde Divine par l’intercession de Sainte Faustine dans l’intention de tous les Bienfaiteurs et les Donateurs.

Les derniers mois ont apporté de nouveaux progrès dans l’extension du Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Płock. La toiture de la tour et l’installation de la menuiserie extérieure ont été achevées. Le début de l’année a également vu la connexion des toits des maisons existantes avec l’église. Actuellement, les travaux de construction de la façade de l’église et de la maison du pèlerin sont en cours sur le chantier. En outre, les travaux sur les installations électriques et sanitaires ont été commencés. Fermer les bâtiments avec la charpente, le toit et faire des élévations complètes avec des couleurs est le but principal des travaux jusqu’à la fin de 2020. Il est également prévu de commencer les travaux liés à l’aménagement du territoire, bien sûr, si possible du point de vue financier.

Le Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Płock est érigé par la Congrégation des Soeurs de Notre-Dame de la Miséricorde grâce aux dons que les fidèles de la Miséricorde Divine et les gens de bonne volonté offrent à cet effet. Les sœurs remercient pour chaque don de cœur qui fait que dans le lieu de la première révélation de Jésus le Miséricordieux à Soeur Faustine un temple est construit et elles demandent un soutien supplémentaire. Pour tous ceux qui soutiennent la construction du sanctuaire spirituellement et matériellement, les sœurs prient avec les fidèles à l’Heure de la miséricorde et aux paroles du Chapelet de la miséricorde, et le 22 du mois, la messe est célébrée pour tous les bienfaiteurs.

Les dons pour l’extension du Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Płock peuvent être versés sur le compte suivant:

Congrégation des Soeurs de Notre Dame de la Miséricorde

Stary Rynek 14/18
09-404 Płock

Bank PEKAO SA
I O w Płocku
ul. Kolegialna 14a

CODE SWIFT: PKOPPLPW

PLN Numéro IBAN: 72 1240 3174 1111 0000 2890 0836
USD Numéro IBAN: 56 1240 3174 1787 0010 1057 7746
EUR Numéro IBAN: 28 1240 3174 1978 0010 1057 7818

Sous cette devise, le Sanctuaire de la Divine Providence à Varsovie a initié l’action de prier le rosaire. La méditation de mystères particuliers est aidée par les saints  et les bienheureux dont les reliques se trouvent déjà dans ce temple. Parmi eux se trouve également Sainte Sœur Faustine du Saint-Sacrement qui accompagne le mystère de l’établissement de l’Eucharistie. Pour vous joindre à cette prière, vous devez télécharger le matériel et remplir le formulaire de demande sur www.centrumopatrznosci.pl/rozaniec/ ou appeler le 25 753 37 41 du lundi au vendredi entre 9h et 17h. C’est le seul rosaire au monde qui relie à Marie et à la communauté de l’Église, ouvre à Dieu et aux autres, renforce spirituellement.

Le 7 juin, à l’occasion du 23ème anniversaire du premier pèlerinage papal de Jean-Paul II au sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Łagiewniki, dans la partie inférieure de la basilique, s’ouvrira une exposition intitulée „Jean-Paul II – Pape de la Miséricorde”. Elle montre à travers des photographies (dont certaines n’ont encore été publiées nulle part) et des textes sur les événements les plus importants de la vie de Saint Jean-Paul II, associés à la proclamation du message de miséricorde au monde et à Sainte Sœur Faustine. L’exposition a été préparée par : père Zbigniew Bielas, s. M. Elżbieta Siepak ZMBM et Małgorzata Pabis, conception graphique – Piotr Jantos, et ses organisateurs sont : Rectorat du Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie – Łagiewniki, Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde et Aéroport de Cracovie Saint Jean-Paul II.

Dans la dévotion à la Miséricorde Divine, Jésus nous donne un temps spécial de grâce à trois heures de l’après-midi. Il s’agit du moment de Sa mort sur la croix dont il a dit à Sainte Soeur Faustine: « C’est là une heure de grande Miséricorde pour le monde entier. (…) en cette heure, Je ne saurais rien refuser à l’âme qui me prie, par Ma Passion. » (PJ 1320). Afin de profiter de ces promesses de Jésus, il faut prier avec confiance et attacher les actes de miséricorde aux autres à une prière confiante. Jésus offre trois façons d’expérimenter la prière dans l’Heure de la Miséricorde: célébrer le Chemin de Croix, visiter le Saint Sacrement, et si c’est impossible, se connecter avec Lui, mourant sur la croix, à l’endroit où nous nous trouverons à 15h00. Dans cette prière, nous nous tournons directement vers Jésus et nous nous référons aux mérites de sa passion douloureuse. C’est un temps privilégié dans la dévotion à la Miséricorde Divine, c’est pourquoi l’Heure de la Miséricorde et le Chapelet de la Miséricorde Divine sont pratiqués tous les jours dans tous les couvent de la Congrégation. Vous pouvez joindre cette prière par transmission en ligne du Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Łagiewniki sur le site: faustyna.pl et dans l’application: Faustyna.pl.

L’antenne nationale TVP3 effectue une transmission quotidienne de la prière à l’Heure de la Miséricorde et du Chapelet de la Miséricorde Divine depuis le Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Łagiewniki. C’est ici qu’il y a 83 ans (en octobre 1937), Jésus a révélé cette forme de culte de la Miséricorde Divine dans laquelle nous honorons le moment de Sa mort sur la croix. Après une courte prière à l’Heure de la Miséricorde, le Chapelet de la Miséricorde Divine est récité en plusieurs langues, car il est transmis en ligne sur www.faustyna.pl et par le canal : Faustyna.pl sur You Tube et par l’application : faustyna.pl. Les adorateurs de la Miséricorde Divine du monde entier sont connectés sur faustyna.pl. La prière réunit également les auditeurs de plusieurs stations de radio catholiques. Seulement le premier jour, 1.100.000 personnes ont participé à cette prière via TVP3.

 

Étant donné l’influence de la spiritualité et de la mission de Sainte Sœur Faustina Kowalska sur la vie de toute l’Église , de l’inspiration du Mouvement Apostolique de la Miséricorde Divine qui est né de son charisme et de son expérience mystique pour annoncer et demander la miséricorde de Dieu pour le monde, et tenant compte des pétitions et des demandes des bergers, des religieux et des religieuses et des associations de fidèles, le pape François a ordonné que son nom soit inscrit dans le Calendrier Général de Rome et que sa mémoire soit célébrée par tous le 5 octobre. Le décret de la Congrégation pour le Culte Divin et la Discipline des Sacrements a été publié le 18 mai 2020, à l’occasion du centième anniversaire de la naissance de Saint Jean-Paul II qui a instauré la Fête de la Miséricorde dans l’Église et a donné au monde le message de Miséricorde inscrit dans le « Petit Journal » pour le troisième millénaire de la foi.

Les Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde du sanctuaire de Cracovie-Łagiewniki se joignent à l’action : « Adoptez un médecin ». L’idée est d’assurer l’accompagnement spirituel des médecins, des infirmières, des ambulanciers, du personnel de laboratoires et de l’ensemble du personnel de soins de santé qui sont en première ligne de l’épidémie de coronavirus. En plus de cette intention qui se réalise quotidiennement dans la prière communautaire, les sœurs font individuellement un appel supplémentaire.

 

Après plusieurs années de travail, dans la maison d’édition « Misericordia » de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde et sur le site internet” www.faustyna.pl/en, le « Petit Journal » de Sainte Sœur Faustine Kowalska sera publié dans la version britannique de la langue anglaise. La traduction du « Petit Journal » du polonais vers l’anglais britannique a été réalisée par Teresa Bałuk-Ulewiczowa, née en Grande-Bretagne (depuis l’enfance, parlant polonais et anglais, diplômée de l’Université de Londres et doctorante de l’Université Jagellonne, puis membre du personnel de recherche et d’enseignement de cette université, enseignant l’art de la traduction de textes) en coopération avec les sœurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde. Le travail sur cette traduction a pris plusieurs années. La traductrice a admis que la traduction de cet ouvrage était probablement le défi le plus difficile qu’elle ait eu à relever dans sa vie professionnelle. De l’avis de ceux qui ont déjà eu l’occasion de lire cette publication, c’est une traduction unique qui se caractérise de la fidélité et de la représentation des subtilités liées à la vie mystique de l’Apôtre de la Miséricorde Divine.

Cette traduction du « Petit Journal » en anglais servira de base pour les traductions en langues étrangères en l’ absence de traducteurs ayant une connaissance suffisante du polonais. La traduction sera publiée avant la fête de la Miséricorde, le 20e anniversaire de la canonisation de l’Apôtre de la Miséricorde Divine.

Saints patrons pour 2020 – tirage au sort. Traditionnellement, le 1er janvier de chaque année, dans tous les couvents de la Congrégation des Soeurs de Notre-Dame de la Miséricorde se déroule un tirage au sort de Patrons annuels. Du „Petit Journal”, nous savons combien d’importance Sainte Faustine y attachait. Elle voulait que quelqu’un du Ciel l’accompagnela nouvelle année d’une manière spéciale pour la soutenir. Le matin, pendant la méditation, un secret désir s’éveilla en moi que Jésus Eucharistie soit mon Patron particulier pour cette année comme avant. Cependant, cachant ce désir à mon Bien-aimé, je Lui parlai de tout, sauf de cela. Quand nous sommes arrivées au réfectoire pour déjeuner, après le signe de croix, nous commençâmes à tirer au sort. Lorsque je me suis approchée des petites images où sont inscrits les Patrons j’en ai pris une sans réfléchir. Cependant pour me mortifier pendant quelques minutes, je ne l’ai pas lue tout de suite. Soudain j’entendis une voix dans mon âme : « Je suis ton Patron, lis. » À ce moment, j’ai regardé l’inscription et j’ai lu : Patron pour l’année1935, la Sainte Eucharistie ». Mon cœur frémit de joie (PJ 360).

Avec le Patron, chaque sœur reçoit également l’intention de prier et le message. Les patrons sont également tirés au sort par les personnes associées à la Congrégation : prêtres, collaborateurs, membres et volontaires de „Faustinum”, amis et participants du groupe: Sanctuaire de la Miséricorde Divine sur Facebook. A partir du 1er janvier 2017, les patrons sont également tirés au sort par les internautes visitant le site: faustyna.pl.

Que les Saint Patrons nous soutiennent, nous aident à vivre magnifiquement et participent plus pleinement à la vie et à la mission de Jésus, en révélant au monde l’amour miséricordieux de Dieu.

Les sœurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde et les apôtres de la Miséricorde Divine suivant les traces de Sainte Faustine et participant à sa mission de proclamer le message de la Miséricorde au monde en témoignant de leur vie, de leurs actes, de leurs paroles et de leurs prières, se souviendront et célébreront plusieurs anniversaires importants en 2020 :

le 22 février – 10 ans de la transmission de la prière à l’Heure de la Miséricorde et du Chapelet de la Miséricorde Divine du Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie – Łagiewniki par les stations de radio et sur le site Internet: www.faustyna.pl.

les 26-28 avril – 85e anniversaire de la première présentation publique du tableau de Jésus Miséricordieux au sanctuaire de Notre-Dame de la Miséricorde à la Porte de l’Aurore.

le 30 avril – 20e anniversaire de la canonisation de l’Apôtre de la Miséricorde Divine, Sainte Sœur Faustine.

le 30 avril – 20e anniversaire de l’établissement du Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Płock sur le site du début de la mission prophétique de Sainte Sœur Faustine.

le 17 mai – 5 ans de service à la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde à Cuba.

le 1er août – 95e anniversaire de l’adhésion de Helena Kowalska, Sainte Sœur Faustine à la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde.

les 25 et 27 août – 115e anniversaire de la naissance et du baptême de Sainte Sœur Faustine Kowalska.

le 25 août – 25e anniversaire de la reconnaissance de Sainte Sœur Faustine comme la fondatrice spirituelle de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde.

les 13-14 septembre – 85e anniversaire de la révélation du chapelet de la Miséricorde Divine à la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde à Vilnius, Antokol.

le 15 septembre – 15 ans de service à la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde en Slovaquie.

le 23 décembre – 85 ans de service à la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde à Gdansk.

En raison du grand nombre de personnes qui utilisent les transmissions en ligne du Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie (Łagiewniki), les frais de streaming qui permet la réception d’images et de sons en Full HD sur le site : www.faustyna.pl et dans l’application Faustyna.pl. ont augmenté plusieurs fois, Nous voulons donner la possibilité de profiter de cette transmission à tout le monde, c’est pourquoi nous demandons un soutien financier, car la poursuite de la transmission en dépend. Les dons pour cette réalisation peuvent être versés sur le compte suivant :

CONGRÉGATION DES SŒURS DE NOTRE DAME DE LA MISÉRICORDE
ul. Siostry Faustyny 3; 30-608 Cracovie

Banque BGŻ BNP Paribas S. A.
ul. Kasprzaka 10/16
01-211 Warszawa
Poland

No de compte:

80 1600 1013 0002 0012 3671 2001 – PLN
73 1600 1013 0002 0012 3671 2030 – EUR
41 1600 1013 0002 0012 3671 2024 – USD

Code BIC (SWIFT): PPABPLPK

IBAN : PL

avec le titre: Transmission on-ligne

Dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Łagiewniki, le jeudi à 17h00, la messe est célébrée à la Miséricorde Divine par l’intercession de Sainte Soeur Faustine dans les intentions de prières et de remerciements des fidèles, placés devant l’autel avec le tableau de Jésus Miséricordieux et sur la tombe de l’Apôtre de la Miséricorde Divine. Les intentions peuvent être jointes avant la messe, et ceux qui ne peuvent y assister physiquement peuvent se joindre à la prière par transmission en ligne sur: www.faustyna.pl

Chaque jeudi au Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Lagiewniki, devant le tableau célèbre de Jésus miséricordieux et sur la tombe de Sainte Soeur Faustine, le groupe Kustodia et les soeurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde prient pour les prêtres. Entre 20h et 21h30, lors de la prière d’adoration et du rosaire, ils prient les grâces de la miséricorde de Dieu, afin qu’ils soient fidèles à leur vocation et guident le peuple confié à son ministère dans les chemins de Dieu. Tout le monde est invité à cette prière, y compris ceux qui se connectent au sanctuaire de Łagiewniki via la transmission en ligne sur le site Web www.faustyna.pl et www.sanktuarium.faustyna.pl

La Congrégation des Soeurs de Notre-Dame de la Miséricorde met en garde contre l’achat de fausses reliques de Sainte Faustine sur internet, y compris Ebay. Les reliques authentiques de l’Apôtre de la Miséricorde Divine ne sont disponibles que pour la Congrégation des Soeurs de Notre-Dame de la Miséricorde. Les reliques du premier et du deuxième degré vont à des paroisses, des églises ou des chapelles dans lesquelles le message de la Miséricorde Divine est prêché et la dévotion à la Miséricorde Divine est pratiquée. Les reliques du troisième degré – de la toile sur laquelle les os de Sainte Faustine ont été réposés – disponibles sur des images laminées, médaillons, rosaires sont destinées aux fidèles pour un culte privé.