Archivio delle notizie

Le 22 février de cette année, dans le Sanctuaire National Jean-Paul II à Washington, la soirée avec Jésus Miséricordieux sera virtuelle car le sanctuaire est toujours fermé en raison de la pandémie. Elle sera animée par des sœurs de la communauté de Washington de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde. La soirée sera consacrée au pardon. La conférence sera donnée par le père Jim McCormack MIC, qui partagera également son expérience de la miséricorde de Dieu dans de nombreuses situations très difficiles. La réunion débutera à 19 heures du fuseau horaire EST devant le tableau de Jésus Miséricordieux par la prière avec les paroles du chapelet de la Miséricorde Divine. Transmission You Tube : https://www.youtube.com/watch?v=4deSWNfrY1k&feature=youtu.be. Facebook :  https://www.facebook.com/JP2Shrine

Le 22 février passe la 9ème année de service de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde sur Facebook dans un groupe ouvert : Sanctuaire de la Miséricorde Divine. Cet ouvrage est essentiellement destiné à la proclamation du message de la Miséricorde et a un caractère formateur et informatif. Le groupe est composé de plus de 38 200 personnes. A cette occasion, nous souhaitons exprimer notre gratitude pour le travail des administrateurs et à tous les participants du Groupe que nous entourons chaque jour de prière au Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Łagiewniki devant le célèbre tableau de Jésus Miséricordieux et sur la tombe de Sainte Soeur Faustine.

 

Le 22 février à 19h00, au Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Łagiewniki devant le célèbre tableau de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine, la traditionnelle rencontre des jeunes et des dévots de la Miséricorde Divine lors de la soirée d’adoration commencera. Devant l’image la plus célèbre de Jésus Miséricordieux, dans laquelle se sont réalisées les paroles qu’il a prononcées il y a 90 ans lorsqu’il est apparu à Sainte Sœur Faustine : „Je souhaite que cette image soit d’abord vénérée dans votre chapelle et dans le monde entier”, nous rendrons grâce pour ce grand don de Dieu et pour toutes les grâces devant cette image obtenues dans une prière confiante combinée à des actes de miséricorde envers nos voisins.  En raison des exigences sanitaires de la pandémie, nous vous invitons à vous connecter spirituellement par le biais de la diffusion en ligne sur le site web : www.faustyna.pl dans le canal: Faustyna.pl sur You Tube ou l’application : Faustyna.pl

Depuis de nombreuses années, le premier vendredi de carême en Pologne, cette année le 19 février, est célébré comme une journée de prière et de pénitence pour le péché d’abus sexuels sur des mineurs. Nous confions à la miséricorde de Dieu toutes les personnes blessées par des abus sexuels pendant leur enfance ou leur jeunesse, en particulier lorsque les auteurs de ces actes étaient des membres du clergé. Nous demandons également les grâces de conversion pour les auteurs de ces crimes terribles, et pour ceux qui, voyant le mal, n’ont pas pris la défense des blessés, afin que, en reconnaissant la culpabilité et en acceptant la juste punition et la pénitence pour leurs actes, ils puissent être sincèrement réconciliés avec Dieu et avec la communauté de l’Église. Au sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Lagiewniki, nous recommandons particulièrement ces intentions lors de la prière de l’Heure de la Miséricorde et du chapelet de la Miséricorde Divine.

À l’occasion de Pâques et de la fête de la Miséricorde Divine, les Sœurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde souhaitent à tous les Bienfaiteurs, les Collaborateurs soutenant ses œuvres apostoliques, ainsi qu’aux Internautes visitant les sites de la Congrégation, un rencontre joyeux avec le Seigneur ressuscité et miséricordieux. Il apporte la paix que le monde ne peut pas donner, il remplit les cœurs de son amour et bénit toujours, comme sur le tableau qu’il a fait peindre. Nous souhaitons aussi toutes les grâces, et pendant la fête de la Miséricorde, de tirer profit de cette grande promesse de Jésus qui est la rémission complète des péchés et des punitions. Joyeuses Pâques !!!

 

Le 17 février, c’est la date du mercredi des Cendres qui marque le début du Carême. En ce jour, pendant la liturgie, le prêtre trace les têtes avec de la cendre, comme un signe de pénitence (la cendre provient des rameaux après leur bénédiction l’année dernière pendant le dimanche des Rameaux), en disant : « Convertissez-vous et croyez à l’Evangile » ou bien « Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière. » Ces paroles rappellent la fragilité de la vie humaine, la nécessité de la foi en l’Evangile et la nécessité de la conversion pour obtenir la vie. En ce jour, l’abstinence de viande (à partir de 14 ans) et le jeûne strict, à savoir la limitation des repas à trois par jour (dont un seul complet) sont obligatoires. Le jeûne strict s’appliquent aux personnes jusqu’à 60 ans. Les messes dans le Sanctuaire de Cracovie-Lagiewniki, dans la chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine se tiendront à : 06:30, 17h00 et 19h00 et dans la basilique, selon l’ordre de dimanche. Le début du Carême doit aider à réfléchir sur soi-même, sur la conversion, le développement de l’imagination de la miséricorde et la bonne préparation à Pâques.

En février, lors des messes du soir, dans toutes les chapelles de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde on récit ou on chante les Litanies de St. Soeur Faustine. Les reflexions sur les appels des litanies permettent de mieux comprendre qui pour Dieu et pour nous est l’apôtre de la Miséricorde Divine, son riche patrimoine spirituel et sa mission prophétique d’annoncer au monde le message de la Miséricorde. Au sanctuaire de la Miséricorde Divine à Kraków – Łagiewniki, les messes du soir sont célébrées dans la chapelle avec le tableau miraculeux de du Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine tous les jours à 19h00 (à l’exception du jeudi). On peyt y participer via la transmission en ligne à : www.faustyna.pl.

Les personnes de nombreux pays du monde qui participent à l’œuvre Chapelet continu à la Miséricorde Divine prient non seulement pour leurs propres besoins, mais demandent aussi « la miséricorde pour nous et pour le monde entier ». Intention spécifique pour le mois de février : action de grâces pour la mission de Sainte Soeur Faustine, en particulier pour le don de l’image de Jésus Miséricordieux et toutes les grâces obtenues auprès de lui, demandant que le monde trouve la paix et l’homme le bonheur dans l’amour miséricordieux de Dieu.

L’œuvre « Chapelet continu » est une réponse à la demande de Jésus de prier constamment « la miséricorde pour nous et pour le monde entier ». Il est gérée par la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde à www.faustyna.pl depuis 2011. Elle peut être suivie par tout internaute qui remplit un court formulaire d’inscription et qui déclare au moins une fois la récitation du chapelet de la Miséricorde Divine que Jésus a dicté à Sainte Sœur Faustine.

Le 15 février est la fête du prénom de Sainte Faustine et le souvenir liturgique de son guide spirituel, bienheureux Michal Sopocko. Dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Lagiewniki, la messe du matin à 06h30 sera célébrée aux intentions de la personne dont on célèbre la fête, selon la coutume de la Congrégation. Cette intention est le remerciement pour les grâces reçues dans la vie terrestre par Sainte Sœur Faustine et pour celles qu’elle a demandées pour la Congrégation, l’Église, la patrie et le monde, pour qu’elle montre à tous l’amour miséricordieux de Dieu, qu’elle soutienne la confiance en lui et incite à aider ses proches. Transmission sur : www.soeurfaustine.fr. Toute personne peut présenter ses vœux et apporter le don de la prière, l’acte de miséricorde envers les proches ou un autre don spirituel.

Le 15 fevrier de cette année, une rencontre de lundi au Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Łagiewniki se tiendra, consacrée à la méditation du Catéchisme de l’Église catholique et à la prière devant le célèbre tableau de Jésus Miséricordieux et la tombe de Sainte Sœur Faustine pour le réveil de la foi en la présence eucharistique de Jésus et pour les prêtres. À 18h45, le prêtre docteur Janusz Kościelniak mènera une brève réflexion basée sur les articles du Catéchisme de l’Église catholique (120-123). Le point central du programme est la rencontre avec Jésus dans l’Eucharistie et l’adoration du Saint-Sacrement avec la bénédiction individuelle. Ceux qui sont physiquement incapables de venir au Sanctuaire sont invités à communiquer par transmission en ligne sur le site : www.soeurfaustine.fr

 

Le 8 février – comme le huitième jour de chaque mois – la communauté de Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde de Gdansk, Częstochowa, Kalisz et Kiekrz soutient par la prière les couples qui désirent la progéniture. 563 d’entre eux attendent ou ont des enfants. Les intentions demandant la prière à cette intention (prénoms des couples mariés) peuvent être envoyées par e-mail à : www.modlitwaopotomstwo.pl.

La communauté de personnes priant pour les enfants dirigée par le P. Andrzej Wiecki et les soeurs de la communauté de Gdańsk de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde, invitent cordialement les couples mariés voulant avoir des enfants à l’adoration de Jésus miséricordieux avec la prière pour la guérison qui se tiendra le 8 février à 19h30 au Sanctuaire Notre-Dame de Matemblewo. Transmission en ligne: www.facebook.com/modlitwaopotomstwo.

 

Sous ce titre en anglais, espagnol, français et italien un livre a été publié qui contient une préparation de 30 jours pour l’abandon au Dieu miséricordieux par Marie. Il s’agit de la traduction d’une brochure qui a été préparée sur la base des Écritures et du « Petit Journal » de Sainte Sœur Faustine par Miriam Janiec de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde. Les textes ont été choisis pour aider à la prière et à la méditation personnelles et pour conduire à la guérison intérieure et à la liberté du cœur, et donc à une attitude de confiance en Dieu et à devenir de plus en plus miséricordieux comme Lui. En plus des textes pour la méditation, le livre contient également une prière quotidienne d’abandon qui nous invite à redonner jour après jour ce qui constitue notre vie humaine. Le chemin spirituel proposé conduit finalement à s’abandonner totalement et à confier sa vie entre les mains du Dieu miséricordieux par l’acte solennel de l’abandon à Dieu miséricordieux par Marie.

Sur le site : faustyna.pl, vous pouvez télécharger le dossier intitulé « Message de la Miséricorde de Jésus » pour la diffusion non-commerciale du message de la Miséricorde que St. Soeur Faustine a écrit dans son « Petit Journal ». Il contient les paroles les plus importantes de Jésus enregistrées par l’apôtre de la Miséricorde Divine. Le dossier a été traduit en 15 langues. En 2020, le fichier en pdf a été téléchargé à travers le site: faustyna.pl par 1242 personnes, le plus sur le site en espagnol (549), polonais (156), anglais (186), français (142), italien (69), allemand (69), russe (19)… Dans de nombreux cas, une personne a téléchargé des dossiers dans deux langues ou plus.

Sur le site www.faustyna.pl, le tirage au sort des patrons pour l’année 2021 est en cours. Plus de 170 000 personnes ont déjà tiré des aides du ciel. Comme l’enseignent les témoignages, les Patrons répondent exceptionnellement aux besoins et aux situations de vie des personnes. Il vaut la peine d’avoir une telle sainte compagnie car les habitants du ciel veulent et aident si on le leur demande.

„Cette année”, écrit Joanna, „le patron choisi était la bienheureuse Bronislawa. Au début, j’étais déçue de ne pas avoir de „grand saint” et je pensais que j’allais beaucoup souffrir. Cependant, après avoir lu qui est la bienheureuse Bronislawa et la pratique pour cette année, c’est-à-dire „Je prie pour la capacité d’endurer les difficultés et les souffrances de la vie quotidienne…” j’ai découvert que c’est exactement ce dont j’ai besoin. Je ne sais pas comment faire face aux difficultés et aux souffrances, je les fuis souvent. J’ai vu que cette pratique et la patronne font partie du chemin que le Seigneur Jésus me conduit par sa grâce, et c’est une promesse que Dieu me fera de me libérer de mes esclavages, et je peux lui demander, qu’avec la bienheureuse Bronislawa, il me donne la capacité de subir cette épreuve. Louons le Seigneur !”

 

Pendant la fête de la Présentation du Seigneur, le 2 février, la Journée de la Vie Consacrée est célébrée dans l’Église. Elle permet de connaître plus profondément le don de la miséricorde divine qui est la vocation à vivre dans la chasteté, la pauvreté et l’obéissance. C’est la journée d’action de grâces pour chaque appel au service de Dieu et pour la multiplicité des charismes offerts aux instituts de vie consacrée. Grâce aux charismes reçus par la fondatrice, Mère  Teresa Potocka, et la co-fondatrice spirituelle, Sainte Faustine Kowalska, les Sœurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde participent à la vie et à la mission salvifique de Jésus par la prédication au monde de l’amour miséricordieux de Dieu pour chaque être humain à travers le témoignage de vie, les actes, les paroles et la prière. Les prêtres et les laïcs participent à la spiritualité et à la mission apostolique de la Congrégation de diverses manières, en particulier les membres et les bénévoles de l’Association des Apôtres de la Miséricorde Divine « Faustinum » de plus de 90 pays du monde entier.

Dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie – Łagiewniki, à l’entrée de la chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine, un bénitier sans contact a été installé. Les pèlerins entrant pour la prière pourront utiliser de l’eau bénite, et non seulement la désinfection sans contact des mains pendant la pandémie. L’eau bénite nous rappelle le Baptême, au cours duquel nous avons été libérés du péché, et souligne notre appartenance au Christ. C’est un signe de la présence de Dieu qui purifie et sanctifie toutes choses, ainsi qu’un signe extérieur de notre confession de foi et de notre rejet de Satan.

Sous ce slogan, les 26 et 28 janvier de cette année, à Lafayette, qui est l’une des plus grandes villes de l’état de Louisiane, s. Gaudia et s. Inga de la communauté de Washington de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde partageront le message de la Miséricorde. Le soir, elles le prêcheront dans trois paroisses différentes en anglais et en espagnol. Chaque soir après la conférence, il y aura une adoration d’une heure de Jésus Miséricordieux dans le Saint Sacrement, au cours de laquelle plusieurs prêtres serviront dans le confessionnal. Au cours de la journée, les sœurs rencontreront des élèves de plusieurs lycées catholiques et d’une université.

« Le tirage au sort du Patron est une très bonne idée, tous les billets gagnent », a écrit Łukasz après le tirage au sort du patron de l’année sur www.faustyna.pl. Au cours des 6 premiers jours en 2021, près de 140 000 personnes ont participé à cette action, dont près de 105 000 Polonais, près de 14 000 Slovaques et plus de 13 000 000 d’hispanophones. Des Français, des Italiens, des Allemands et des habitants de la région de langue russe participent également au tirage au sort. Beaucoup ont tiré au sort le Patron une fois de plus et beaucoup pour la première fois. Ils partagent leurs témoignages sur le site web : Faustyna.pl. « Je dois aussi partager cette joie », a écrit Elzbieta. – J’ai participé pour la première fois au tirage du patron de l’année 2021. En secret, je pensais à Sainte Faustina, dont j’ai lu récemment pour la deuxième fois le « Petit Journal », cette fois en analysant profondément son contenu. Mais grâce aux Sœurs, le Seigneur m’a indiqué François de Sales, le patron des personnes qui exercent la même profession que moi depuis plusieurs décennies. C’est un signe pour moi que je peux et dois encore faire quelque chose de bien dans ce domaine. Dieu, bénis le sanctuaire de Lagiewniki dans son œuvre ». A chaque fois, c’était un billet -gagnant. Les patrons peuvent être tirés au sort toute l’année si nous voulons obtenir l’aide du Ciel.

La présentation d’un giga pixel du tableau connu du Jésus Miséricordieux au Sanctuaire à Cracovie-Łagiewniki a été consultée et contemplée en 2020 via notre site Internet par presque 40 300 utilisateurs. Le fichier numérique du tableau pour la diffusion non commerciale du message de la Miséricorde a été téléchargé par plus de 384 personnes provenant de 49 pays: Argentine, Australie, Brésil, Burkina Faso, Chili, Costa Rica, République Dominicaine, Philippines, Honduras, Malaisie, Madagascar, Mexique, Inde, Cameroun, Kenya, Colombie, Congo, Corée du Sud, Le Vietnam, Israël, Emirats Arabes Unis, Oman, Côte d’Ivoire, Cuba, Zambie, Nicaragua, Equateur, les États-Unis et de nombreux pays européens, dont l’Angleterre, la Belgique, la France, l’Espagne, l’Allemagne, le Portugal, la Suède et l’Italie.

Tous les jours de 15h à 15h20, le Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Łagiewniki diffuse la prière à l’Heure de la Miséricorde et le Chaplet de la Miséricorde Divine animés par les sœurs de la Congrégation de Notre Dame de la Miséricorde. Dans cette prière, conformément au souhait du Seigneur Jésus, nous réfléchissons au mystère de l’amour miséricordieux qui se révèle le plus pleinement dans Sa Passion, Sa Mort et Sa Résurrection, et nous implorons la miséricorde, en recommandant des intentions placées sur l’autel avec le célèbre tableau de la Miséricorde Divine et le tombeau de Sainte Faustine, les affaires de l’Église, de notre Patrie et du monde entier. Elle est également accompagnée des auditeurs de 10 stations de radio, des téléspectateurs et des  internautes de nombreux pays du monde. La transmission s’effectue sur le site web : www.soeurfaustine.fr, et aussi par TVP3 dans la bande nationale du lundi au vendredi, et les samedi et dimanche sur TVP1. La transmission de la télévision polonaise peut également être reçue sur le site web : faustyna.pl et ses 7 versions linguistiques, et bientôt aussi dans l’application : Faustyna.pl.

Le dimanche de l’Octave de Noël, cette année le 27 décembre, l’Église catholique célèbre la fête de la Sainte Famille, c’est-à-dire de Jésus, Marie et Joseph. C’est en même temps la fête de toute famille humaine qui, comme la famille de Nazareth, est l’œuvre du Père céleste et va le rejoindre et qui doit faire face à de nombreuses difficultés dans la vie terrestre. Aujourd’hui, à l’heure d’une attaque massive contre la famille, d’une crise du mariage et de la vie familiale, la Sainte Famille montre un modèle heureux de vie communautaire dans lequel Dieu est le plus important et le principe de l’amour et de la confiance mutuelle est appliqué dans les relations mutuelles.

En ce jour, nous remercions de façon particulière la Miséricorde Divine pour le don de nos familles et nous demandons les grâces nécessaires pour ceux qui vivent des difficultés et des crises. Pour les familles en conflit et brisées, nous demandons la grâce de la réconciliation, du pardon mutuel, du retour sur le chemin de l’amour mutuel et de l’imitation dans la vie de la Sainte Famille de Nazareth. Pour cette intention, au Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Łagiewniki devant le célèbre tableau de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine, chaque jour, à 20h30, on prie le rosaire et le deuxième samedi du mois, à 17h, on célèbre l’Eucharistie. Vous pouvez également participer à cette prière par transmission en ligne sur le site : faustyna.pl.

 

Traditionnellement, le 1er janvier de chaque année, dans tous les couvents de la Congrégation des Soeurs de Notre-Dame de la Miséricorde se déroule un tirage au sort de Patrons annuels. Du „Petit Journal”, nous savons combien d’importance Sainte Faustine y attachait. Elle voulait que quelqu’un du Ciel l’accompagnela nouvelle année d’une manière spéciale pour la soutenir. Le matin, pendant la méditation, un secret désir s’éveilla en moi que Jésus Eucharistie soit mon Patron particulier pour cette année comme avant. Cependant, cachant ce désir à mon Bien-aimé, je Lui parlai de tout, sauf de cela. Quand nous sommes arrivées au réfectoire pour déjeuner, après le signe de croix, nous commençâmes à tirer au sort. Lorsque je me suis approchée des petites images où sont inscrits les Patrons j’en ai pris une sans réfléchir. Cependant pour me mortifier pendant quelques minutes, je ne l’ai pas lue tout de suite. Soudain j’entendis une voix dans mon âme : « Je suis ton Patron, lis. » À ce moment, j’ai regardé l’inscription et j’ai lu : Patron pour l’année1935, la Sainte Eucharistie ». Mon cœur frémit de joie (PJ 360).

Avec le Patron, chaque sœur reçoit également l’intention de prier et le message. Les patrons sont également tirés au sort par les personnes associées à la Congrégation : prêtres, collaborateurs, membres et volontaires de „Faustinum”, amis et participants du groupe: Sanctuaire de la Miséricorde Divine sur Facebook. A partir du 1er janvier 2017, les patrons sont également tirés au sort par les internautes visitant le site: faustyna.pl.

Que les Saint Patrons nous soutiennent, nous aident à vivre magnifiquement et participent plus pleinement à la vie et à la mission de Jésus, en révélant au monde l’amour miséricordieux de Dieu.

Sur le site : www.faustyna.pl, en 2020, nous avons enregistré près de 15 500 000 de pages vues et plus de 2 015 000 utilisateurs, dont près de 1 260 000 polonais, plus de 230 000 anglophones, plus de 276 000 hispanophones, 51 000 italophones, 79 000 francophones, 52 000 germanophones, 11 500 russophones, 11 300 slovaqophones et d’autres utilisateurs. Grâce aux donateurs, aux informaticiens et aux traducteurs, totes les versions linguistiques des messages ont été mises à jour. La Congrégation des Soeurs de Notre-Dame de la Miséricorde remercie tous les collaborateurs sans qui ce travail ne pourraite se développer et tous les internautes sans qui ce merveilleux échange de bien ne pourrait être réalisé et de même que la transmission du message de la Miséricorde et du patrimoine spirituel de Sainte Soeur Faustine. Nous souhaitons à tous que la nouvelle année 2021 soit riche en grâce et miséricorde.

En el año 2020 aprovecharon la transmisión en línea del Santuario de la Divina Misericordia de Cracovia- Łagiewniki más de 3 000 000 internautas. Cada día participó en la oración litúgica y personal ante la imagen de Jesús Misericordioso y la tumba de santa Sor Faustina un promedio de 8200 usuarios. La transmisión en línea que está disponible en la página www.faustyna.pl en la calidad Full HD y en el canal YouTube Faustyna.pl depende de la empresa estadounidense Livestram. La transmisión contínua gracias al apoyo financiero de los donantes a los que la Congregación les da las gracias y los encomienda a la Divina Misericordia en sus rezos.

Chaque jour, de la chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et la tombe de Sainte Faustine du sanctuaire de Cracovie – Łagiewniki, une transmission de la prière à l’Heure de la miséricorde et du chapelet à la Miséricorde divine a été effectuée par le biais d' Internet, de 12 stations de radio et 4 chaînes de télévision de Pologne et d’Italie. À partir du 18 mai 2020, jour de la naissance de Saint Jean-Paul II – la transmission de l’Heure de la Miséricorde et du Chapelet est assurée par TWP3 dans la bande nationale, et à partir du premier dimanche de l’Avent les samedi et dimanche également sur TVP1. Le nombre de personnes participant à cette prière sur la seule chaîne TVP atteint jusqu’à 1 100 000. La transmission télévisée a également été mise à disposition par accord écrit (ZMBM et TVP) sur le site web : faustyna.pl dans toutes les versions linguistiques et dans l’application : Faustyna.pl sur android et iOS. Les archives de la diffusion audio sont également disponibles dans ces lieux afin que la dernière transmission de l’Heure de la Miséricorde et du Chapelet puisse être entendue 24 heures sur 24. La prière à l’Heure de la Miséricorde le du chapelet en plusieurs langues sont animés par les sœurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde.

En 2020, 262 000 utilisateurs ont profité du « Petit Journal » de Sœur Faustine publié en langue polonaise et en d’autres langues étrangères sur le site : www.faustyna.pl. Cet ouvrage est disponible en toutes langues sur les tablettes et les smartphones. Presque 1450 personnes se sont abonnées pour recevoir les idées du « Petit – journal » pour chaque jour, et ce en polonais, français, espagnole, allemand, anglais, italien, russe et slovaque. Un grand nombre de personnes a consulté également « la Concordance au Petit-journal » en langue polonaise.

La Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde qui est la seule gardienne des reliques de Sainte Sœur Faustine a fait don de 62 pièces de reliques (56 reliques ex ossibus – provenant des os et 6 de l’habit) à 15 pays du monde. En Europe, l’Apôtre de la Miséricorde Divine sous le signe des reliques s’est rendue dans 10 pays : Allemagne (5), Biélorussie, Bosnie-Herzégovine, France, Irlande, Lituanie, Pologne (37), Écosse, Suisse et Italie (3).  En outre, aux États-Unis, au Venezuela, au Panama, pour la première fois aux îles Canaries dans l’océan Atlantique, et une fois de plus à l’île de Guam, située dans le Pacifique entre Hawaï et les Philippines.  Sainte Sœur Faustine dans le signe des reliques est déjà présente dans 127 pays du monde sur tous les continents, dans 5461 églises, sanctuaires ou chapelles, où une vénération particulière est accordée à la Miséricorde Divine.

Parmi tous les préparations pour Noël, la préoccupation des questions spirituelles, de la préparation l’âme à la nouvelle naissance du Fils de Dieu est la plus importante. Voilà pourquoi nous faisons au cours de cette période un certain nombre de dispositions destinées à organiser notre vie spirituelle, nous participons aux retraites, aux récollections et au sacrement de la réconciliation. Dans de nombreux sanctuaires de la Miséricorde Divine, entre autres, à Cracovie-Lagiewniki et à Plock et d’autres sanctuaires et églises, de longues file d’attente se forment pour la confession. Sans cette préparation, Noël sera privé de la joie la plus profonde de la présence de Dieu dans l’âme, il ne sera que quelques jours de congé, une occasion pour donner des cadeaux qui nour rendent heureux seulement pour un moment. Vous croyez que Dieu est né dans une crèche de Bethléem, mais malheur à vous, s’il n’est pas né en vous, a écrit Adam Mickiewicz.

La prochaine réunion mensuelle des jeunes au Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Lagiewniki, ou « Łagiewnicka 22 », aura lieu le 22 décembre. Cette année, à 19 heures, les jeunes se rencontrent lors de la soirée d’adoration de la Miséricorde de Dieu devant le tableau miraculeux de Jésus miséricordieux et devant le tombeau de Sainte Soeur Faustine. Les personnes qui ne peuvent pas physiquement venir à Łagiewniki peuvent se connectent par transmission en ligne sur www.faustyna.pl