Archivio delle notizie

C’est le titre du 15ème épisode d’une série de films sur le message de miséricorde de Jésus, enregistré dans le « Petit Journal » de Sainte Sœur Faustine. Chaque épisode prend la forme d’un dialogue entre Jésus et Sainte Sœur Faustine. Dans cet épisode, Jésus déclare : « Permets à ma miséricorde d’agir en toi, en ta pauvre âme. Permets aux rayons de ma grâce d’entrer dans ton âme ; ils y apporteront la lumière, la chaleur et la vie » (PJ 1486). Et Sainte Sœur Faustine répond : « Je ne cherche pas le bonheur en dehors de mon être intérieur où demeure Dieu. Je jouis de Dieu à l’intérieur de moi-même. Là, je demeure toujours avec lui, là est ma plus grande intimité avec lui » (PJ 454).

Le scénario d’une série de films présentant le message de miséricorde de Jésus a été écrit par Sœur M. Elżbieta Siepak ZMBM. Ce message révèle l’amour miséricordieux de Dieu et appelle à y répondre par une attitude de confiance en Dieu, c’est-à-dire en accomplissant sa volonté et en faisant du bien aux autres par des actes, des paroles et la prière. Les textes sont lus par Adam Woronowicz et Aleksandra Posielężna, et la musique a été créée par Paweł Bębenek, un compositeur et musicien de Cracovie. Des spots d’une minute avec de belles scènes extérieures sont produits par la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde en coopération avec TVP. Ils peuvent tous être vus sur Yoy Tube sur la chaîne : Faustyna.pl.

 

Le site web de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde : www.soeurfaustine.fr  a été adapté aux appareils mobiles et a un nouveau design graphique. Grâce à ce travail, les matériaux de base de la vie de Sœur Faustine et de son héritage spirituel, le Petit Journal et les travaux apostoliques qui sont réalisés sur ce site : les transmissions du Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Łagiewniki, le Chapelet pour les mourants, le Chapelet continu, le téléchargement et le tirage au sort des Patrons, sont maintenant disponibles sur les appareils mobiles de manière confortable et claire. Pour l’instant, seule la page en polonais, anglaise, espagnol et français est disponible sous cette forme. Progressivement, nous nous efforcerons de rendre les 4 versions linguistiques du site web disponibles sous cette forme.

 

Le 15 août de cette année marque le 20e anniversaire du ministère de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde à Postavy, en Biélorussie, dans le diocèse de Vitebsk. À l’invitation de l’évêque Władysław Blin, les sœurs ont pris un ministère à la paroisse Saint Antoine et elles vivent dans une petite maison à côté de l’église. Leur travail est typiquement missionnaire et vise à atteindre les enfants, les jeunes, les familles, les pauvres et les personnes âgées avec le message de l’amour miséricordieux de Dieu. Les sœurs organisent la catéchèse à Postawy et dans les villages environnants, la formation dans les communautés de l’Association des Apôtres de la Miséricorde Divine „Faustinum” à Postawy et à Minsk (environ 25 personnes dans chaque groupe), une garderie pour les enfants, des rencontres avec les jeunes et une cantine pour les pauvres, où elles cuisinent et leur servent chaque jour une soupe nutritive. En outre, les sœurs visitent la maison de retraite et, pendant les vacances, elles organisent des „Vacances avec Dieu” pour les enfants et les jeunes, des spectacles occasionnels dans la paroisse et elles servent la population locale par la bonne parole et la prière. Que Jésus Miséricordieux continue à utiliser les sœurs pour qu’elles rendent présent son amour miséricordieux par le témoignage de vie, d’action, de parole et de prière et le portent fructueusement dans leur service apostolique.

La Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde adresse de cette façon,les mots de gratitude à tous ceux qui soutiennent le site : www.faustyna.pl en 8 langues et toutes les œuvres apostoliques qui y sont menées, en particulier le « Chapelet pour les mourants » et la transmission en ligne du Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Lagiewniki. Grâce au ministère apostolique, à l’engagement et au soutien financier de beaucoup de gens, nous apportons au monde le message de la Miséricorde et fournissons une assistance spécifique aux personnes qui ont le plus besoin. Pour ce soutien, nous remercions par la prière quotidienne à la Miséricorde Divine par l’intercession de Sainte Faustine dans l’intention de tous les Bienfaiteurs et les Donateurs.

L’année prochaine, nous célébrerons le 20e anniversaire de l’acte de confier le monde à la miséricorde divine. C’est l’un des événements les plus importants du pontificat de Jean-Paul II, qui a eu lieu le 17 août 2002, lors de la consécration de la basilique du Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Kraków-Łagiewniki. Au cours du pèlerinage national des fidèles de la Miséricorde Divine de cette année, qui a toujours lieu le dimanche suivant l’anniversaire de la consécration de la basilique, les préparatifs du 20e jubilé de la consécration du monde à la Miséricorde Divine commenceront. Nous invitons les sanctuaires de la Miséricorde Divine en Pologne et dans le monde entier, les paroisses sous l’invocation de la Miséricorde Divine et tous ceux qui souhaitent en savoir plus sur le contenu de l’acte de remis papal à se joindre à ce travail.

– Plusieurs sanctuaires et lieux de culte de la Miséricorde Divine ont déjà répondu à notre proposition, entre autres d’Australie, du Brésil, du Mexique, de Tanzanie, de France et de nombreux autres pays – dit le père Zbigniew Bielas, recteur du Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Kraków-Łagiewniki. – Au cours des onze prochains mois, nous méditerons les différentes parties de l’acte de remise du monde à la Miséricorde Divine afin de découvrir la richesse du contenu de cette merveilleuse prière. Dans la Basilique de la Miséricorde Divine, à chaque Sainte Messe et chaque jour après avoir prié l’Heure de la Miséricorde et le Chapelet, nous récitons l’Acte de remis papal. Nous voulons maintenant le rappeler au monde entier. Les textes des réflexions seront envoyés par courriel aux personnes intéressées.

Cette préparation s’inspire des paroles prononcées par Jean-Paul II à la fin de son homélie lors de la Sainte Messe au cours de laquelle il a consacré la Basilique de la Miséricorde Divine : « Combien le monde d’aujourd’hui a besoin de la Miséricorde Divine ! Sur tous les continents, du plus profond de la souffrance humaine, un cri de miséricorde semble s’élever (…) Aujourd’hui, donc, dans ce sanctuaire, je veux poser un acte solennel de confier le monde à la miséricorde de Dieu. Je le fais avec le fervent désir que le message de l’amour miséricordieux de Dieu, qui a été proclamé ici par Sœur Faustine, puisse atteindre tous les habitants de la terre et remplir leurs cœurs d’espérance. Que ce message se propage d’ici à notre chère patrie et dans le monde entier.

Les sanctuaires et les paroisses qui souhaiteraient recevoir du matériel pour se préparer à cet événement par la prière peuvent nous envoyer un courriel à l’adresse suivante : info@milosierdzie.pl.

Du 7 au 13 août, sœur Pavla de la communauté de Hrušov de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde participera au 6 pèlerinage de Michaloviec au temple de la Miséricorde Divine à Spišská Nová Ves. Le pèlerinage est organisé par les Pères Pallottins et les Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde qui meneront la prière sur 145 km de pèlerinage pour les pèlerins.

Le site web de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde : www.faustyna.pl a été adapté aux appareils mobiles et a un nouveau design graphique. Grâce à ce travail, les matériaux de base de la vie de Sœur Faustine et de son héritage spirituel, le Petit Journal et les travaux apostoliques qui sont réalisés sur ce site : les transmissions du Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Łagiewniki, le Chapelet pour les mourants, le Chapelet continu, le téléchargement et le tirage au sort des Patrons, sont maintenant disponibles sur les appareils mobiles de manière confortable et claire. Pour l’instant, seule la page en polonais, anglais et espagnol est disponible sous cette forme. Progressivement, nous nous efforcerons de rendre les 5 versions linguistiques du site web disponibles sous cette forme.

Au sanctuaire de la Miséricorde divine de Cracovie-Łagiewniki, dans la partie inférieure de la basilique, vous pouvez voir une exposition photographique intitulée « Cardinal Franciszek Macharski – Homme de miséricorde ». L’exposition a été préparée à l’occasion du 5e anniversaire de la mort du métropolite retraité de Cracovie, grand vénérateur de la Miséricorde Divine et de Sainte Sœur Faustine, qui a choisi les mots : « Jésus, j’ai confiance en toi » comme son appel d’évêque. En tant qu’évêque de l’archidiocèse de Cracovie, il était surtout préoccupé par la bonne transmission du culte de la Miséricorde Divine et de Sainte Faustine car, comme il l’a confessé : Il ne s’agit pas d’une dévotion de plus, ni d’un livre ou d’une image de plus. La dévotion à la Miséricorde Divine incomparable décide du sort du monde, du sort de l’humanité. Ni la diplomatie, ni la politique, ni l’ingéniosité et l’habileté humaine ne peuvent sauver ce qui semble s’acheminer vers le malheur préparé par l’homme, non seulement pour un homme, mais pour l’humanité, seulement peut le faire Jésus, le Crucifié et le Ressuscité. Et je dis : par Marie.

Il a été le premier au monde à instaurer la fête de la Miséricorde Divine dans son diocèse en 1985. Le 1er novembre 1992, il a publié un décret officiel élevant la chapelle du couvent Saint-Joseph au rang de sanctuaire de la Miséricorde divine, et quatre ans plus tard, il a créé l’association « Faustinum » des apôtres de la Miséricorde divine. Il a été le patron et le participant actif de nombreux symposiums théologiques et des Congrès internationaux des Apôtres de la Miséricorde Divine qui se sont tenus au Sanctuaire de Łagiewniki, ainsi que l’initiateur et le promoteur de nombreuses publications portant son imprimatur, dont la première était le Petit Journal de Sainte Sœur Faustine.

C’est le titre du 14ème épisode d’une série de films sur le message de miséricorde de Jésus, enregistré dans le « Petit Journal » de Sainte Sœur Faustine. Chaque épisode prend la forme d’un dialogue entre Jésus et Sainte Sœur Faustine. Dans cet épisode, Jésus déclare : « Que ton cœur s’emplisse de joie ! Moi, le Seigneur, je suis avec toi ; ne crains rien » (PJ 1133). Et Sainte Sœur Faustine répond : « Ah ! comme je me réjouis d’être une demeure pour toi, Seigneur ! Mon cœur est un sanctuaire où tu demeures continuellement… » (PJ 1392).

Le scénario d’une série de films présentant le message de miséricorde de Jésus a été écrit par Sœur M. Elżbieta Siepak ZMBM. Ce message révèle l’amour miséricordieux de Dieu et appelle à y répondre par une attitude de confiance en Dieu, c’est-à-dire en accomplissant sa volonté et en faisant du bien aux autres par des actes, des paroles et la prière. Les textes sont lus par Adam Woronowicz et Aleksandra Posielężna, et la musique a été créée par Paweł Bębenek, un compositeur et musicien de Cracovie. Des spots d’une minute avec de belles scènes extérieures sont produits par la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde en coopération avec TVP. Ils peuvent tous être vus sur Yoy Tube sur la chaîne : Faustyna.pl.

Le samedi 7 août, l’accueil de 19 nouveaux membres à l’Association des Apôtres de la Miséricorde Divine „Faustinum” aura lieu dans le sanctuaire de la Miséricorde Divine de Košice – KVP. L’Eucharistie solennelle de 10h45 sera présidée par le père Artur Ciepielski, et les cérémonies d’accueil des membres au nom du Conseil d’administration de l’Association par sœur M. Clareta Fečová du Couvent de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde au Sanctuaire de Cracovie-Łagiewniki. La cérémonie sera précédée par la conférence de s. M. Benediktína Fečová de la communauté de Košice de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde : „Disciple – apôtre – ami de Jésus Miséricordieux”.

Le 8 août  – comme le huitième jour de chaque mois – la communauté de Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde de Gdansk, Częstochowa, Kalisz et Kiekrz soutient par la prière les couples qui désirent la progéniture. 714 d’entre eux attendent ou ont des enfants. Les intentions demandant la prière à cette intention (prénoms des couples mariés) peuvent être envoyées par e-mail à : www.modlitwaopotomstwo.pl.

C’est le titre du 13ème épisode d’une série de films sur le message de miséricorde de Jésus, enregistré dans le « Petit Journal » de Sainte Sœur Faustine. Chaque épisode prend la forme d’un dialogue entre Jésus et Sainte Sœur Faustine. Dans cet épisode, Jésus déclare : « c’est pour toi que j’ai institué le Trône de la Miséricorde sur terre. Ce trône c’est le Tabernacle. Et de ce trône de Miséricorde, Je désire descendre en ton cœur. Regarde, aucune suite ne m’entoure, aucun garde. Tu as accès à Moi à tout moment, à chaque heure du jour. Je désire parler avec toi et t’accorder des Grâces » (PJ 1485). (Et Sainte Sœur Faustine répond : « Du tabernacle je tire forces, pouvoir courage, lumière. Là, dans les moments de tourment, je cherche l’apaisement » (PJ 1037).

Le scénario d’une série de films présentant le message de miséricorde de Jésus a été écrit par Sœur M. Elżbieta Siepak ZMBM. Ce message révèle l’amour miséricordieux de Dieu et appelle à y répondre par une attitude de confiance en Dieu, c’est-à-dire en accomplissant sa volonté et en faisant du bien aux autres par des actes, des paroles et la prière. Les textes sont lus par Adam Woronowicz et Aleksandra Posielężna, et la musique a été créée par Paweł Bębenek, un compositeur et musicien de Cracovie. Des spots d’une minute avec de belles scènes extérieures sont produits par la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde en coopération avec TVP. Ils peuvent tous être vus sur Yoy Tube sur la chaîne : Faustyna.pl.

Le 5 août, pendant le souvenir liturgique de Notre-Dame des Neiges, la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde a sa fête patronale, en l’honneur de sa patronne – Mère de Miséricorde Incarnée. Ce jour-là, l’acte d’élection de Marie supérieure bleu de la Congrégation, premièrement récité en 1937, est traditionnellement réitéré, Sainte Faustine a écrit dans son « Petit Journal » : Durant la cérémonie qui eut lieu à la gloire de Notre Dame, vers la fin, j’aperçus la Très Sainte Vierge qui me dit : « Oh ! Combien l’hommage de votre amour m’est agréable !» Et à ce moment, Elle couvrit de son manteau toutes les Sœurs de notre Congrégation. De son bras droit, Elle serra contre Elle, la Mère Générale Michaëla, du gauche, moi-même, et toutes les Sœurs étaient à Ses pieds abritées sous Son manteau. Alors la Très Sainte Vierge déclara : « Toutes celles qui demeureront avec zèle, jusqu’à la mort, dans Ma Congrégation, éviteront le feu du Purgatoire (PJ 1244). Ce jour est l’anniversaire de la dédicace de la Basilique Santa Maria Maggiore, la plus ancienne église de l’Ouest, dédiée à la Vierge Marie. Pour célébrer la fin d’un conseil orageux d’Ephèse (431) où l’on a déclaré le dogme de la maternité divine de Marie (Theotokos),  le pape Sixte III a introduit la fête de la Mère du Fils de Dieu, qui a d’abord été célébrée dans la basilique elle-même, et avec le temps, les papes successifs l’ont étendue à toute l’Eglise. Aujourd’hui, le calendrier liturgique de l’Église comprend le souvenir de Notre-Dame des Neiges, commémorant le miracle associé à la montée de la basilique, et ce nom fonctionne dans l’esprit des fidèles. Donc la première occasion de célébrer cette fête de Marie comme Mère du Fils de Dieu – Miséricorde Incarnée – a été oubliée. Pour plus d’informations à propos de Marie Mère de la Miséricorde, son titre, le culte et l’iconographie dans l’Église et à la Congrégation, consultez le lien : Notre-Dame de la Miséricorde.

La communauté de personnes priant pour les enfants dirigée par le P. Andrzej Wiecki et les soeurs de la communauté de Gdańsk de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde, invitent cordialement les couples mariés voulant avoir des enfants à l’adoration de Jésus miséricordieux avec la prière pour la guérison qui se tiendra le 8 août à 19h30 au Sanctuaire Notre-Dame de Matemblewo. Transmission en ligne: www.facebook.com/modlitwaopotomstwo.

Le 27 juillet, la neuvaine avant la fête patronale de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde du 5 août commence. Au cours de la neuvaine, le Chapelet de Notre-Dame de la Miséricorde est chanté ou récité où nous demandons à Marie de nous défendre contre nos ennemis, de nous accueillir à l’heure de la mort, et nous prier la miséricorde de son Fils. Dans la chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine, la neuvaine est célébrée les jours ouvrés à 19h00, tandis que le dimanche à 18h30. Le texte du Chapelet de Notre-Dame de la Miséricorde.

Le 2 août de cette année, à 10hoo, dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine, 1 soeur de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde soumettront leurs premiers vœux aux mains de la Supérieure Générale, mère Petra Kowalczyk, après un noviciat de deux ans et la célébration de la retraite de huit jours. Les cérémonies dans la chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine seront présidées par de Père Robert Więcek SJ. La cérémonie sera accompagnée par les sœurs de nombreux couvents de la Congrégation et les familles des sœurs. Au cours de la première profession, le soeur soumettent à Jésus les vœux de chasteté, de pauvreté et d’obéissance pour un an, ils sont renouvelés par cinq années consécutives et après cette période, elles soumettent les vœux perpétuels.

Le 1er août marque le 10ème anniversaire de l’œuvre du „Chaplet continu” qui est géré par la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde sur le site web : www.faustyna.pl et ses 7 versions linguistiques. L’inspiration de cette œuvre vient d’une demande faite par Jésus à Sainte Faustine,  pour implorer constamment « la miséricorde pour nous et pour le monde entier » avec les paroles du chapelet de la Miséricorde Divine (voir PJ 687). Participent à cette prière des personnes du monde entier, de tous les continents, qui, au moins une fois, déclarent prier le chapelet de la Miséricorde Divine à un jour et une heure choisis en remplissant un simple formulaire. En plus des intentions personnelles, nous implorons chaque mois la miséricorde de Dieu pour des intentions générales importantes et opportunes. Les fruits de cette prière ne sont connus que de Dieu. Nous savons qu’aucune demande ne reste sans réponse si elle est conforme à la volonté de Dieu qui est pour nous la miséricorde, et si nous demandons avec confiance, en nous efforçant d’accomplir fidèlement la volonté de Dieu et d’aimer activement notre prochain, ce qui est le fondement de toute forme de culte de la Miséricorde Divine.

Le 1er août est le 96ème anniversaire de l’adhésion à la Congrégation des Soeurs de Notre-Dame de la Miséricorde d’Helena Kowalska, connue dans le monde entier sous le nom religieux de Sainte Soeur Faustine. Bien que Jésus lui ait indiqué clairement qu’elle doive se rendre à Varsovie pour rejoindre le couvent et commencer sa vie religieuse, son chemin pour accomplir sa vocation n’a pas été facile du tout. Comme elle l’a écrit dans son « Petit Journal », elle a frappé à de nombreux couvent, mais n’a jamais été acceptée. Seulement dans le couvent à ul. Zytnia à Varsovie, elle a reçu l’autorisation, mais pendant un an, elle a travaillé comme aide domestique pour gagner pour un modeste dot. Finalement, le 1 er août 1925, elle a franchi le seuil du couvent et a écrit dans le « Petit Journal » : « Il me semblait que j’ étais entrée au paradis. Mon cœur débordant de reconnaissance n’ était qu’ action de grâces » (P. J. 17). Elle a passé 13 ans dans de nombreux couvents de la Congrégation, en effectuant des tâches simples et menant simultanément une vie spirituelle très profonde. Jésus lui a confié la mission du prophèt, qui avait pour mission de rappeler au monde la vérité biblique sur l’amour miséricordieux de Dieu our chaque homme et d’appeler à la proclamer par sa vie, ses actes, sa parole et sa prière.

Le 1 août, dans le couvent de la Congrégation des Sœurs de Notre Dame de la Miséricorde Divine, dans le Sanctuaire à Cracovie-Lagiewniki, après une période des premières tentatives de la vie religieuse de dix mois, 3 postulantes obtiendront  un nouveau prénom et un costume de noviciat (une robe noire et un voile blanc) et commenceront une période de deux ans de noviciat, suivie par la présentation des premiers vœux religieux. La cérémonie d’investiture a lieu dans la clôture, mais la messe à l’intention des sœurs qui commencent le noviciat est célébrée dans la chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine à 10h30.

C’est le titre du 12ème épisode d’une série de films sur le message de miséricorde de Jésus, enregistré dans le « Petit Journal » de Sainte Sœur Faustine. Chaque épisode prend la forme d’un dialogue entre Jésus et Sainte Sœur Faustine. Dans cet épisode, Jésus déclare : « C’est l’amour qui m’a fait venir et l’amour qui me retient. Dans le Très Saint Sacrement je suis tout entier pour toi : avec mon âme, mon corps et ma divinité » (PJ 576, 1770). Et Sainte Sœur Faustine répond : « Nous comprendrons un jour ce que Dieu réalise pour nous à chaque sainte messe et le don immense qu’il nous y prépare. Seul son amour divin a pu nous gratifier d’un tel don » (PJ 914).

Le scénario d’une série de films présentant le message de miséricorde de Jésus a été écrit par Sœur M. Elżbieta Siepak ZMBM. Ce message révèle l’amour miséricordieux de Dieu et appelle à y répondre par une attitude de confiance en Dieu, c’est-à-dire en accomplissant sa volonté et en faisant du bien aux autres par des actes, des paroles et la prière. Les textes sont lus par Adam Woronowicz et Aleksandra Posielężna, et la musique a été créée par Paweł Bębenek, un compositeur et musicien de Cracovie. Des spots d’une minute avec de belles scènes extérieures sont produits par la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde en coopération avec TVP. Ils peuvent tous être vus sur Yoy Tube sur la chaîne : Faustyna.pl.

Samedi, le 31 juillet, au couvent de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde, le jubilé d’argent de la profession religieuse de soeur Andrea, de soeur Akwila,  de soeur Aurelia, de soeur Marcelina, de soeur Rosaria, de soeur Senta et de soeur Zofia sera célébrée.  A 11 heures, au Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Łagiewniki, l’Eucharistie solennelle sera célébrée avec le renouvellement des voeux religieux : de chasteté, de pauvreté et d’obéissance dont le signe extérieur est une alliance en argent gravée du nom de Jésus. Les soeurs provenant de plusieurs couvents de la Congrégation, ainsi que la famille et d’autres personnes de l’apostolat, verront pour rendre à Dieu l’action de grâce pour le don des soeurs et prier pour leurs intentions.

Le samedi 31 juillet, une journée de recueillement pour les dévots de la Miséricorde Divine et la Confraternité du Saint Rosaire aura lieu dans la paroisse de la Reine de la Paix à Prešov, lotissement n° III. La journée de recueillement est animée par le père Alan Delz OP, s. Antoniana Štullerová et s. M. Alžbeta Mikušová de la communauté de Kosice de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde. Le programme comprend des conférences, la Sainte Messe, l’adoration du Saint Sacrement et la prière commune à l’Heure de la Miséricorde et avec les paroles du Chapelet de la Miséricorde Divine.

Le 31 juillet, le calendrier liturgique rappelle Saint Ignace de Loyola, fondateur de la Société de Jésus et l’un des patrons de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde qui a bénéficié de la spiritualité ignatienne au cours de son histoire. Dans son « Petit Journal », Soeur Faustine mentionne ce Saint à deux reprises lorsqu’elle écrit sur ses conseils en accord avec son vœu d’obéissance et la vision qu’elle a eue en 1935 : Fête de Saint Ignace. J’ai ardemment prié ce Saint. Je lui faisait des reproches : comment pouvait-il me regarder sans me venir en aide dans des questions si importantes, sans m’aider à accomplir la volonté de Dieu ? Je lui dis : « O notre saint Patron, vous qui brûliez du feu de l’amour et du zèle de la gloire de Dieu, je vous prie humblement, aidez-moi dans l’accomplissement des desseins de Dieu. » C’était pendant la Sainte Messe. Alors j’ai vu Saint Ignace du côté gauche de l’autel, un grand livre à la main, qui me dit : « Ma fille, je ne suis pas indifférent à ton affaire : cette règle peu s’adapter dans cette Congrégation ». Montrant de la main le grand livre, il disparut. J’ai été infiniment heureuse de ce que les saints pensent à nous et que notre union avec eux soit si étroite. O Bonté divine, comme le monde intérieur est beau, dès ici bas nous pouvons vivre en communion avec les saints. J’ai ressenti pendant toute la journée la proximité de ce cher Patron.

Du 27 au 29 juillet de cette année, la Conférence des évêques catholiques des États-Unis  (United States Conference of Catholic Bishops) organise une conférence virtuelle pour les responsables diocésains Pro-Life, intitulée „Christ notre lumière” („Christ Our Light”). La conférence de clôture de l’événement sera donnée par s. Gaudia Skass de la communauté de Washington de la Congrégation de Notre Dame de la Miséricorde. Son thème sera la confiance en Dieu miséricordieux particulièrement nécessaire dans la pastorale pro-life, car les personnes qui composent ce mouvement sont en première ligne dans la lutte civilisationnelle pour la vie, de la conception à la mort naturelle, à laquelle la culture contemporaine s’oppose de toutes ses forces.

Le 22 juillet dans le calendrier liturgique, le souvenir obligatoire de Sainte Marie-Madeleine qui est la patronne de bons changements est inscrit. Depuis le début, elle est aussi la patronne de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde, en particulier des filles et des femmes nécessitant la régénération morale, l’éducation assurée par les sœurs. Les images et les statues de la sainte se trouvent dans de nombreux couvents de cette Congrégation. Dans la chapelle du couvent avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine dans le sanctuaire de Cracovie-Lagiewniki, sa statue se trouve dans le maître-autel dédié à la patronne de la Congrégation – Notre-Dame de la Miséricorde.

Le 22 juin de cette année, dans le Sanctuaire National Sait Jean-Paul II à Washington, la Soirée avec Jésus le Miséricordieux se tiendra. Elle sera animée par des sœurs de la communauté de Washington de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde. Cette fois-ci, la conférence e sur la proclamation du message de la Miséricorde avec le témoignage de la vie, des actes, des paroles et des prières sera donné par s. Inga. Après la conférence et l’adoration du Seigneur Jésus, il y aura le  rassemblement de participants ave du thé et des gâteaux.

En juillet, au cours des offices du soir, dans toutes les chapelles de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde, les litanies de la Très Précieux Sang de Jésus seront récitées ou chantées. La réflexion sur les appels des litanies permet de mieux comprendre ce qui est le prix de la Miséricorde de Dieu que nous vivons tous les jours dans le salut et la sanctification. Dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie-Lagiewniki, les offices du soir sont célébrés en semaine à 19h00 (sauf le jeudi). Vous pouvez également y participer via la transmission en ligne à faustyna.pl.

Les personnes de nombreux pays du monde qui participent à l’œuvre Chapelet continu à la Miséricorde Divine prient non seulement pour leurs propres besoins, mais demandent aussi « la miséricorde pour nous et pour le monde entier ». Intention détaillée pour juillet : pour les vacances sûres pour ceux qui se détendent, et pour tous pour utiliser ce temps pour grandir spirituellement dans la confiance en Dieu et dans la richesse de la miséricorde témoignée aux autres. L’œuvre « Chapelet continu » est une réponse à la demande de Jésus de prier constamment « la miséricorde pour nous et pour le monde entier ». Il est gérée par la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde à www.faustyna.pl depuis 2011. Elle peut être suivie par tout internaute qui remplit un court formulaire d’inscription et qui déclare au moins une fois la récitation du chapelet de la Miséricorde Divine que Jésus a dicté à Sainte Sœur Faustine.

Les sœurs Konstancja et Cypriana de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde à Postavy organiseront un camp pour les jeunes de leur paroisse à Gorszewice, dans le diocèse de Grodno, du 14 au 17 juille. Ils seront rejoints par le père Witalik. Ce camp est à la fois récréatif et formateur, puisque son programme comprend également des conférences et des présentations sur l’importance des sacrements dans la vie chrétienne.

Le site web de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde : www.saint-faustyna.org a été adapté aux appareils mobiles et a un nouveau design graphique. Grâce à ce travail, les matériaux de base de la vie de Sœur Faustine et de son héritage spirituel, le Petit Journal et les travaux apostoliques qui sont réalisés sur ce site : les transmissions du Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Łagiewniki, le Chapelet pour les mourants, le Chapelet continu, le téléchargement et le tirage au sort des Patrons, sont maintenant disponibles sur les appareils mobiles de manière confortable et claire. Pour l’instant, seule la page en polonais et en anglais est disponible sous cette forme. Progressivement, nous nous efforcerons de rendre les 6 versions linguistiques du site web disponibles sous cette forme.