Archivio delle notizie

Le 7 juin de cette année, nous avons le 24e anniversaire du premier pèlerinage du pape Jean-Paul II au Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Lagiewniki. Le pape a prié devant le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Sœur Faustine puis et a donné un bref discours dans lequel il a abordé un certain nombre de questions importantes. Il a parlé entre autres que rien n’est aussi nécessaire pour l’homme que la miséricorde de Dieu, qu’il avais apporté le message de la Miséricorde au Siège de Pierre et qu’il formait l’image de son pontificat, il a remercié d’avoir pu répondre aux souhaits de Jésus et introduire la fête de la Miséricorde en Pologne. Il a adressé un message spécial adressé aux sœurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde en les renforçant dans le ministère apostolique charismatique que Dieu lui a confié par Sœur Faustine.

 

La Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde remercie d’avoir co-créé et soutenu financièrement le site web : www.faustyna.pl. Il est diffusé en 8 langues et sa popularité a considérablement augmenté ces derniers mois. Afin de maintenir le bon fonctionnement du site web et d’assurer la possibilité de son utilisation gratuite à tous les niveaux et le fonctionnement des œuvres qui y sont diffusées, un soutien financier est nécessaire. C’est pourquoi nous vous en remercions par des paroles et des prières quotidiennes. Nous exprimons notre joie de pouvoir participer ensemble au travail de proclamation au monde du message de l’amour miséricordieux de Dieu pour chaque être humain que Jésus a initié dans la mission prophétique de Sainte Faustine.

Le 3 juin, jeudi, l’Eglise célèbre la Fête du Corps et du sang du Christ (Fête-Dieu). Les Messes dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine seront célébrées selon l’ordre de dimanche. Avant midi, la procession du Fête-Dieu de Wawel à la Place du marché à Cracovie, et dans l’après-midi, il y aura des processions dans les paroisses. Au sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Łagiewniki, une procession de Fête-Dieu après la messe à 15h20 de la basilique à la chapelle avec le tableau célèbre de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Saint Faustine.

C’est le titre de la pièce, basée sur les textes du „Petit Journal” de Sainte Sœur Faustine et les paroles de Saint Jean-Paul II, dont la première aura lieu le 30 mai au Théâtre dramatique Jerzy Szaniawski sur la petite scène. L’auteur du monodrame est Barbara Misiun qui est fascinée par la vie de l’Apôtre de la Miséricorde Divine et par le fait que sa mission a débuté au Płock il y a quatre-vingt-dix ans. Le spectacle a été préparé pour cet anniversaire même, mais en raison de la pandémie, sa première a été reportée à la fin du mois de mai.

Le 15e anniversaire du pèlerinage du pape Benoît XVI au Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Łagiewniki tombe le 27 mai prochain. Le Saint Père a prié devant le tableau de Jésus Miséricordieux célèbre pour ses grâces et à la tombe de sainte Sœur Faustine, dans la chapelle d’Adoration Perpétuelle, et il a rencontré dans la basilique les malades qui, comme il l’a dit, sont les témoins les plus précieux de la miséricorde de Dieu et qui prennent une part active à l’œuvre du salut du monde. Lors de l’audience générale à Rome, c’est en ces termes qu’il évoquait son pèlerinage au Sanctuaire de Łagiewniki : J’ai eu la possibilité de souligner que seule la miséricorde divine éclaire le mystère de l’homme. (…) En contemplant les plaies radieuses du Christ ressuscité, Sœur Faustine Kowalska reçut le message de la confiance pour l’humanité, message de la miséricorde divine. (…) Ce message est en réalité le message majeur de notre époque : la miséricorde en tant que puissance de Dieu, en tant que barrage à tout le mal du monde.

Traditionnellement, en mai, dans toutes les églises de Pologne, et même dans des chapelles routières les fidèles se rassemblent pour les offices en l’honneur de la Vierge Marie avec le chant des litanies de Lorette. Au sanctuaire de Cracovie-Lagiewniki, les offices de mai sont célébrés dans la chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine tous les jours à 19h00, le dimanche et les jours fériés à 18h30. Il est aussi possible d’y participer à travers la transmission en ligne à: www.soeurfaustine.fr

Les personnes de nombreux pays du monde qui participent à l’œuvre Chapelet continu à la Miséricorde Divine prient non seulement pour leurs propres besoins, mais demandent aussi « la miséricorde pour nous et pour le monde entier ». Intention spécifique pour mai : pour les enfants et les jeunes, afin qu’ils cultivent dans leur vie l’esprit de foi, d’espérance et d’amour et pour de nouvelles vocations au service de Dieu dans l’Église.

L’œuvre « Chapelet continu » est une réponse à la demande de Jésus de prier constamment « la miséricorde pour nous et pour le monde entier ». Il est gérée par la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde à www.faustyna.pl depuis 2011. Elle peut être suivie par tout internaute qui remplit un court formulaire d’inscription et qui déclare au moins une fois la récitation du chapelet de la Miséricorde Divine que Jésus a dicté à Sainte Sœur Faustine.

Sainte Faustine est principalement associée aux révélations de Jésus Miséricordieux. Moins aux apparitions de Marie et elle en a eu des dizaines. Pendant ces réunions, Marie a montré à Sœur Faustine le mystère de la miséricorde de Dieu dans votre vie, lui a enseigné, l’a renforcée, accompagné à la mission prophétique de la Miséricorde. Je suis votre Mère, grâce à l’insondable Miséricorde de Dieu (P.J. 449) – a dit elle – Je suis non seulement la Reine du Ciel, mais aussi la Mère de Miséricorde et ta Mère (P.J. 330).

Pour Sainte Faustine, Marie était principalement la Mère du Fils de Dieu – Miséricorde incarnée, et par la miséricorde de Dieu, la mère de tout être humain. Comme la mère attentive et la Maîtresse de la vie spirituelle, elle lui a enseigné la contemplation de Dieu dans son âme, l’obéissance à la volonté de Dieu, l’art de l’amour de la croix et les soins de ces vertus qui déterminent l’attitude de confiance en Dieu et de miséricorde envers les autres. Soudain je vis la Mère de Dieu – a écrit Sainte Faustine qui me dit : « Que l’âme, qui suit fidèlement le souffle de la grâce est agréable à Dieu ! J’ai donné au monde le Sauveur. Et toi tu dois parler au monde de Sa miséricorde et préparer le monde à la seconde venue de Celui qui viendra, non comme Sauveur Miséricordieux, mais comme Juste Juge. Oh ! Comme ce jour est terrible ! Le Jour de la Justice a été décidé, le jour de la colère de Dieu. Les anges tremblent devant lui. Parle aux âmes de cette grande miséricorde, tant que c’est le temps de la pitié. Si tu te tais maintenant, tu répondra pour cela en ce jour terrible, pour un grand nombre d’âmes. N’aie peur de rien, Sois fidèle jusqu’à la fin. J’ai compassion de toi. »  (P.J. 635).

Le « Petit Journal » de Sainte Sœur Faustine a été traduit en arabe et publié pour la première fois sous une belle forme par le Centre d’information catholique de la Conférence épiscopale du Liban en 1999. En 2012, le couvent de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde à Jérusalem a également fait un effort pour publier cet ouvrage. À la fête de la Miséricorde 2021, le « Petit Journal » en arabe a été mis en ligne sur ce site.  https://mariantime.org/كتاب-الرحمة-الإلهية-في-داخلي-pdf/

Sur le site web de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde et dans l’application : Faustyna.pl (pour android et iOS), le texte intégral du « Petit Journal » est disponible en polonais, anglais, espagnol, italien, français, allemand, slovaque et russe. Sur le site polonais, vous pouvez également utiliser la concordance, qui vous permet de trouver rapidement les extraits nécessaires.

Dans le « Petit Journal » sainte Soeur Faustine décrit ses profondes expériences mystiques qui atteignirent jusqu’aux sommets de l’union avec Dieu dans le don d’épousailles mystiques. Elle nous partage aussi son expérience d’une connaissance profonde du mystère de la Miséricorde de Dieu qu’elle contemplait au quotidien; les efforts et les combats qu’elle menait pour vaincre les faiblesses de sa nature, et aussi des souffrances liées à sa mission prophétique. Mais avant tout, le « Petit Journal » contient un message magnifique de l’Amour miséricordieux de Dieu pour tous les hommes ! Soeur Faustine devait le transmettre à l’Eglise et au monde entier. Voilà donc une œuvre tout-à-fait exceptionnelle, un « Evangile de la miséricorde écrit dans la perspective du XX-ème siècle ! » comme l’écrivit le Saint Père Jean Paul II.

Après l’Ascension du Seigneur, cette année le 17 mai (lundi), en Pologne (et dans les pays où l’Ascension est célébrée le VII dimanche de Pâques), commence une préparation priante de six jours pour la fête de la Pentecôte. Dans les chapelles de la Congrégation des Sœurs de Notre Dame de la Miséricorde et au Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Łagiewniki devant le célèbre tableau de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine, la prière au Saint-Esprit est combinée avec la messe du soir à 19 heures, et le dimanche et les jours fériés à 18h30. Vous pouvez également y participer via une transmission en ligne pour demander la lumière et les dons du Saint-Esprit si nécessaires pour développer une vie surnaturelle. Que l’Esprit Saint nous conduise à une pleine connaissance de Jésus, qu’il nous révèle la profondeur de son amour miséricordieux, qu’il nous apprenne à percevoir sa présence et son action dans notre vie quotidienne et qu’il façonne nos vies dans un esprit de confiance en Dieu et de miséricorde envers nos proches.

Le 22 mai, la traditionnelle « Soirée avec Jésus Miséricordieux » se tiendra au sanctuaire national Saint Jean-Paul II à Washington, DC. Elle sera animée par les sœurs de la communauté de Washington de la Congrégation de Notre Dame de la Miséricorde. Cette fois, la conférence intitulée « Les nombreux visages de la solitude » sera donnée par Sœur Gaudia Skass. La solitude est un problème pour de nombreuses personnes aujourd’hui, qui a été exacerbé par la pandémie. « Dans ma conférence, écrit s. Gaudia, je parlerai aussi d’autres expériences de solitude que les gens recherchent lorsqu’ils cherchent à se rapprocher de Dieu. Toute expérience de solitude porte en elle un potentiel de bien, une profondeur de rencontre. Je partagerai les fruits de ma recherche, en me référant particulièrement à l’expérience de Sainte Faustine et de Saint Jean-Paul II ». Après la conférence et l’adoration de Jésus, les participants se rencontreront pour la première fois après de nombreux mois pour boire du thé et manger des gâteaux pour célébrer le 101e anniversaire de Saint Jean-Paul II.

 

Le 22 mai, à la basilique de la Miséricorde Divine de Cracovie-Łagiewniki, une veillée de prière avant la solennité de la Pentecôte aura lieu. Elle débutera à 19 heures par une conférence du père Krzysztof Wons SDS et se terminera par l’Eucharistie de minuit. La veillée sera menée par les Sœurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde. Ceux qui ne peuvent pas se rendre au sanctuaire de Łagiewniki peuvent se joindre à la prière par le biais de la transmission sur le site web : www.milosierdzie.pl

Le 18 mai, jour du anniversaire de la naissance de Saint Jean-Paul II, à 15 heures, pour la 4 fois, les fidèles d’Australie et d’Océanie se joindront à la prière avec les paroles du Chapelet de la Miséricorde Divine. L’action est le fruit du Congrès de la Miséricorde Divine qui s’est tenu à Melbourne en 2018 et consiste à se joindre à la prière deux fois par an : le 18 mai – anniversaire de la naissance de Saint Jean-Paul II et le 13 septembre – anniversaire de la révélation du Chapelet de la Miséricorde Divine aux fidèles d’Australie et d’Océanie. Les sœurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde y également participent.

Plus et inscriptions : www.worldchaplet.org

 

Lorsque la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde a élu Marie leur supérieure générale dans le ciel, la Sœur Faustine a vu dans une vision toutes les sœurs couvertes de son manteau et a entendu les paroles d’une grande promesse : Toutes celles qui demeureront avec zèle, jusqu’à la mort, dans Ma Congrégation, éviteront le feu du Purgatoire. Je désire que chacune se distingue par les vertus suivantes : humilité, douceur et pureté, amour de Dieu et du prochain, compassion et miséricorde. » Après ces paroles, toute la Congrégation disparut de ma vue, et je demeurai seule avec la Très Sainte Mère qui m’instruisit de la volonté de Dieu, et comment l’appliquer dans la vie en m’abandonnant totalement à Son Très Saint Jugement. Il est impossible sans accomplir Sa Sainte Volonté – « Ma fille, Je te recommande vivement de réaliser fidèlement les moindres souhaits de Dieu, car c’est ce qui Lui est le plus agréable ! Je désire vivement que tu te distingues par ta fidélité à accomplir la volonté de Dieu. Place la volonté de Dieu bien au-dessus de tous les sacrifices et holocaustes ! » (P.J. 1244).

Le dimanche 9 mai, sœur M. Zacheusza et sœur M. Norberta de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde de Kraków-Łagiewniki partageront le message de la Miséricorde et l’héritage spirituel de Sainte Sœur Faustine avec les fidèles de la Basilique collégiale Saint-Sépulcre à Miechów, en préparation de l’introduction solennelle des reliques de Sainte Sœur Faustine dans cette paroisse.

Le 30 avril est le 21e anniversaire de la canonisation de Sœur Faustine Kowalska de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde – apôtre de la Miséricorde Divine. La canonisation a eu lieu sur la Place Saint-Pierre à Rome et dans le sanctuaire de Cracovie-Lagiewniki en 2000. Sœur Faustine a décrit l’événement avec les détails plus de 60 ans plus tôt, fin mars 1937 (P.J. 1044-10480). Ceux qui ont participé à ces événements savent que cette vision a été exactement remplie. Ce jour-là, le Saint-Père Jean-Paul II a introduit la fête de la Miséricorde Divine pour l’ensemble de l’Église et  a donné le message de la Miséricorde transmis par Sainte Faustine pour le IIIème millénaire de la foi. Le témoignage de la guérison miraculeuse examinée pour la canonisation, la description de l’événement et l’homélie du Saint-Père sont disponibles sur : faustyna.pl. Chaque jour, nous rendons grâce pour ce « don de Dieu pour notre temps », comme le Pape Jean-Paul II l’a dit au sujet de Sainte Faustine, et du message de la Miséricorde qu’elle nous a transmis. Sa mission prophétique d’annoncer au monde, par le témoignage de sa vie, de ses actes, de ses paroles et de sa prière, la vérité biblique sur l’amour miséricordieux de Dieu est relayée par des millions de personnes à travers le monde, et le Mouvement Apostolique de la Miséricorde Divine est la « nouvelle congrégation » dont Jésus avait demandé la fondation. Que l’anniversaire de la canonisation de l’apôtre de la Miséricorde Divine soit l’occasion non seulement de rendre grâce, mais aussi d’en explorer le riche patrimoine.

Le 8 mai de cette année est le 153e anniversaire de la fondation par la Mère Teresa Sułkowski comtesse Potocki de la maison de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde à Cracovie. Ensuite, les sœurs ont pris en charge l’éducation des filles et des femmes qui avaient besoin d’un renouveau moral profond, d’abord dans la «Maison de la Miséricorde» à l’église de la Miséricorde Divine à Smolensk, puis dans le couvent au carrefour des rues Zwierzyniecka et Straszewskiego (aujourd’hui l’hôtel Radisson), et depuis 1891 – en Cracovie-Lagiewniki. Aujourd’hui, les sœurs non seulement accomplissent un travail original, mais aussi réalisen la mission de St. Faustine de proclamer au monde le message de la Miséricorde. Elle le font non seulement dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Lagiewniki aux pèlerins du monde entier, mais aussi par de nombreuses nouvelles œuvres : Association des Apôtres de la Miséricorde Divine « Faustinum », la maison d’édition « Misericordia », le trimestriel « Message de la Miséricorde », le site Internet en 8 langues, la transmission en ligne de la chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine, le Chapelet constant pour les mourants, les médias, les réseaux sociaux, les voyages à d’autres paroisses en Pologne et à l’étranger, la participation aux colloques et conférences consacrées à la miséricorde de Dieu et au patrimoine de Sainte Faustine, la correspondance, etc. Dans chaque ministère, même le plus caché, les sœurs proclament le message de l’amour miséricordieux de Dieu à l’homme.

En 2020, malgré la pandémie, la construction du Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Płock n’a pas été arrêtée. Au cours des premiers mois de l’année dernière, la toiture de la tour et l’installation de la menuiserie extérieure ont été achevées et les toits des bâtiments existants ont été reliés à la nouvelle église. Les travaux de la façade de l’église et de la maison du pèlerin ont également été achevés. En outre, les travaux sur les installations électriques et sanitaires, ainsi que sur les enduits et les sols intérieurs ont été entamés.

En 2021, il est prévu de poursuivre les travaux d’installation dans l’industrie sanitaire et électrique, de continuer les travaux de plâtrage et de revêtement de sol et de réaliser le revêtement en pierre de la plinthe, des escaliers extérieurs et des rebords de fenêtres. Il est également prévu d’entamer des travaux d’aménagement du terrain (parking, trottoirs, mobilier urbain). Bien sûr, selon les possibilités financières.

Le Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Płock est érigé par la Congrégation des Soeurs de Notre-Dame de la Miséricorde grâce aux dons que les fidèles de la Miséricorde Divine et les gens de bonne volonté offrent à cet effet. Les sœurs remercient pour chaque don de cœur qui fait que dans le lieu de la première révélation de Jésus le Miséricordieux à Soeur Faustine un temple est construit et elles demandent un soutien supplémentaire. Pour tous ceux qui soutiennent la construction du sanctuaire spirituellement et matériellement, les sœurs prient avec les fidèles à l’Heure de la miséricorde et aux paroles du Chapelet de la miséricorde, et le 22 du mois, la messe est célébrée pour tous les bienfaiteurs.

Les dons pour l’extension du Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Płock peuvent être versés sur le compte suivant:

Congrégation des Soeurs de Notre Dame de la Miséricorde

Stary Rynek 14/18
09-404 Płock

Bank PEKAO SA
I O w Płocku
ul. Kolegialna 14a

CODE SWIFT: PKOPPLPW

PLN Numéro IBAN: 72 1240 3174 1111 0000 2890 0836
USD Numéro IBAN: 56 1240 3174 1787 0010 1057 7746
EUR Numéro IBAN: 28 1240 3174 1978 0010 1057 7818

Les personnes de nombreux pays du monde qui participent à l’œuvre Chapelet continu à la Miséricorde Divine prient non seulement pour leurs propres besoins, mais demandent aussi « la miséricorde pour nous et pour le monde entier ». Intention détaillée pour avril : pour la fin de la pandémie de coronavirus, pour les grâces pour les malades et ceux qui combattent le virus Covid-19, ainsi que pour la renaissance spirituelle de l’humanité et un recours confiant à la Miséricorde Divine.

L’œuvre « Chapelet continu » est une réponse à la demande de Jésus de prier constamment « la miséricorde pour nous et pour le monde entier ». Il est gérée par la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde à www.faustyna.pl depuis 2011. Elle peut être suivie par tout internaute qui remplit un court formulaire d’inscription et qui déclare au moins une fois la récitation du chapelet de la Miséricorde Divine que Jésus a dicté à Sainte Sœur Faustine.

En avril, dans toutes les chapelles de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde, aussi dans la chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine, dans le Sanctuaire de Cracovie-Lagiewniki, les dévotions du soir en l’honneur de la Miséricorde Divine commencent au cours desquelles la Litanie de la Miséricorde Divine est chantée. Les appels de litanie ont été inscrits par Sainte Faustine dans son « Petit Journal » et sur leur base, le confesseur de Vilnius, le bienheureux Michal Sopocko a composé cette litanie. En priant avec ses mots, nous non seulement aimons la Miséricorde de Dieu, mais aussi nous pouvons mieux connaître le mystère de l’amour miséricordieux de Dieu qui accompagne l’homme dans toutes les dimensions de sa vie terrestre, l’accompagné toujours et partout.

Du Dimanche de la Miséricorde 2021 le site du Rectorat du Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Łagiewniki www.milosierdzie.pl diffuse une transmission en ligne de la Chapelle d’Adoration Perpétuelle du Saint Sacrement. Pendant 24 heures par jour, vous pouvez adorer le Seigneur Jésus, le vénérer et le remercier pour ses miséricordes, mais aussi demander des grâces pour vous-même, vos proches et le monde entier. L’adoration perpétuelle du Saint-Sacrement dans le sanctuaire de Łagiewniki a commencé le 3 avril 2005. À cette occasion, le pape Jean-Paul II a écrit quelques jours avant sa mort : « Je suis heureux que l’adoration perpétuelle du Saint-Sacrement commence au sanctuaire ce dimanche. Rien ne rend présente l’œuvre de miséricorde accomplie par la Croix et la Résurrection que la présence eucharistique du Seigneur. Que cette présence soit donc pour tous les pèlerins une source de force et d’espérance ».

Plusieurs heures d’exposition du Saint-Sacrement et d’adoration dans la chapelle du tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et de la tombe de Sainte Faustine au Sanctuaire de Łagiewniki sont diffusées quotidiennement depuis de nombreuses années à : www.soeurfaustine.fr

La prochaine réunion mensuelle des jeunes au Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Lagiewniki, ou « Łagiewnicka 22 », aura lieu le 22 avril. Cette année, à 19 heures, les jeunes se rencontrent lors de la soirée d’adoration de la Miséricorde de Dieu devant le tableau miraculeux de Jésus miséricordieux et devant le tombeau de Sainte Soeur Faustine. Les personnes qui ne peuvent pas physiquement venir à Łagiewniki peuvent se connectent par transmission en ligne sur www.soeurfaustine.fr

Le dimanche 25 avril, sœurs M. Faustyna, Clareta et Faustia du couvent de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde de Cracovie-Łagiewniki partageront avec les fidèles le message de la Miséricorde écrit dans le Petit Journal de Sainte Sœur Faustine, dans l’église historique Saint Barthélémy l’Apôtre à Niedzica. Le message de la miséricorde sera prêché en polonais et en slovaque, car dans cette église située à la frontière entre la Pologne et la Slovaquie, la Sainte Messe est également célébrée en slovaque.

Le dimanche 18 avril de cette année, la Ve lecture nationale des Saintes Écritures aura lieu, cette fois-ci de textes choisis de l’Évangile selon Saint Marc. La célébration solennelle présidée par l’archevêque Marek Jędraszewski, métropolite de Cracovie, avec la participation de lecteurs invités, aura lieu au sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Łagiewniki à 7h00 et sera diffusée avec l’Eucharistie par TVP1 et sur le site web : www.faustyna.pl, You Tube et dans les applications mobiles : faustyna.pl . L’événement se déroule sous le patronage de l’archevêque Stanisław Gądecki, président du KEP, et de Mateusz Morawiecki, Premier ministre de la République de Pologne.

Le 18 avril de cette année, le 28ème anniversaire de la béatification de Soeur Faustine a lieu. C’est donc une occasion idéale de rendre grâce à Dieu pour sa vie, son école de la spiritualité, sa mission prophétique de rappeler au monde de la vérité biblique de l’amour miséricordieux de Dieu et de sa proclamation avec une nouvelle puissance à travers le témoignage de la vie dans un esprit de confiance en Dieu et la miséricorde envers les proches, la parole et la prière . Aujourd’hui, il n’y a pas de pays où il n’y aurait pas d’image de Jésus Miséricordieux peinte selon la vision qu’elle a eu à Płock. La Fête de la Miséricorde est entrée dans le calendrier liturgique de l’Église universelle. Le Chapelet de la Miséricorde Divine dicté par Jésus à Vilnius est récité même dans les langues tribales sur les îles minuscules dans les océans, la prière au moment de l’agonie de Jésus sur la croix, appelée l’Heure de la miséricorde est de plus en plus pratiquée et de plus en plus de gens se joignent à la diffusion du message de la Miséricorde, en créant aujourd’hui un mouvement de plusieurs millions d’Apôtres de la Miséricorde Divine.

Le dimanche 18 avril, sœur Zacheusza Warzyńska du couvent de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde de Cracovie-Łagiewniki partagera le message de la Miséricorde écrit dans le Petit Journal de Sainte Sœur Faustine avec les fidèles de la paroisse Sainte Vierge Marie Reine de Pologne à Michalowice près de Cracovie. Dans l’église, il y a déjà les reliques de Sainte Sœur Faustine. Il s’agit maintenant d’explorer son héritage spirituel.

Le Vendredi saint, la neuvaine avant la fête de la Miséricorde Divine commence. Jésus a demandé à Sainte Faustine de se préparer à travers cette neuvaine qui consiste en la récitation du Chapelet pour la Miséricorde Divine pendant 9 jours, à la célébration dans laquelle nous adorons Dieu dans le mystère de sa miséricorde insondable. Il a dit de cette neuvaine qu’on y pouvait prier pour tout, si cela était conforme à la volonté de Dieu, alors ce qui était bon pour nous sur la terre et dans l’éternité. Avec dévouement, vous pouvez également ajouter la neuvaine que Jésus a dictée à Sainte Faustine. La cérémonie solennelle de cette neuvaine se tiendra dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Lagiewniki après la prière à l’heure de la Miséricorde (15h00), qui le vendredi saint est célébrée et vécue d’une manière spéciale. Transmission en ligne et TVP3.

L’octave de la résurrection du Seigneur, la plus grande fête de l’Église catholique, se termine par le dimanche de la Miséricorde Divine, communément appelé la Fête de la Miséricorde Divine. L’établissement de cette fête a été demandé par Jésus dans les apparitions de Sainte Sœur Faustine, lorsqu’il répétait à maintes reprises il souhaitait que le premier dimanche après Pâques soit la fête de la Miséricorde: « Je désire que la Sainte Miséricorde soit le recours et le refuge pour toutes les âmes, et surtout pour les pauvres pécheurs. En ce jour les écluses de Ma miséricorde sont ouvertes. Je déverse tout un océan de grâces sur les âmes, qui s’approcheront de la source de Ma miséricorde. Toute âme qui s’approchera de la confession et de la Sainte Communion recevra le pardon complet de ses fautes et la remise de leur punition. En ce jour sont ouvertes toutes les sources divines par lesquelles s’écoule la grâce. Qu’aucune âme n’ait peur de s’approcher de Moi, même si ses péchés sont comme l ‘écarlate ouvertes; qu’aucune âme n’ait peur de m’approcher, même si ses péchés étaient aussi écarlates » (PJ 299).

En ce jour, nous pouvons non seulement recevoir la grâce du «pardon complet» (une des grâces du Saint Baptême), mais aussi demander de nombreux autres faveurs et bienfaits temporels s’ils sont compatibles avec la volonté de Dieu. La condition est un cœur pur, sans attachement au péché, et une attitude de confiance en Dieu, c’est-à-dire un désir d’accomplir sa volonté et l’amour actif pour le prochain. Le seul récipient pour épuiser la grâce est la confiance, comme Jésus l’a enseigné à Sainte Faustine, parce que la miséricorde de Dieu n’a pas de limites, et c’est la joie de Dieu de donner beaucoup. C’est l’Amour Miséricordieux que nous apprenons à connaître et à adorer quand nous célébrons cette fête. Plus sur la célébration elle-même et son histoire dans l’Église.

Conformément aux souhaits de Jésus transmis par Sainte Faustine et aux décisions du Saint-Père Jean-Paul II, la Fête de la Miséricorde est célébrée le premier dimanche après Pâques (cette année, le 11 avril). La cérémonie centrale est tenue dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Lagiewniki. Elle est précédée par la neuvaine à la Chapelet à la Miséricorde Divine célébrée depuis le vendredi saint, et directement – la veillée nocturne qui commence dans la basilique, samedi à 21h00. Le dimanche de la Miséricorde Divine, les messes seront célébrées selon le programme suivant :

6h00 –  père Andrzej Tarasiuk (basilique).

7h00 –  évêque Jan Zając (chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine) – TVP1).

8h00 – évêque Damian Muskus (basilique).

10h00 –  archevêque Marek Jędraszewski, métropolite de Cracovie (autel externe devant la basilique – transmission TVP 1).

12h00  – Messe en langue anglaise (chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine).

12h30 –  évêque Roman Pindel (basilique).

15h00 –  Heure de la Miséricorde et Chapelet à la Miséricorde Divine – prélat Franciszek Ślusarczyk, recteur du Sanctuaire, sœurs de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde (basilique – transmission TVP 1).

16h00 –  cardinal Stanisław Dziwisz (basilique).

17h00  – Messe en espagnol (chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine).

18h00 – évêque Robert Chrząszcz (basilique).

19h00 – père Grzegorz Zembroń MS (chapelle avec le tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et le tombeau de Sainte Faustine).

Les messes dans la basilique, l’Heure de la Miséricorde (15h00), et le Chapelet à la Miséricorde Divine seront diffusés par TVMilosierdzie sur le site du Rectorat du Sanctuaire : www.milosierdzie.pl, tandis que la messe à 19h00 et les visites des pèlerins du tableau miraculeux de Jésus Miséricordieux et du tombeau de Sainte Faustine seront transmises en ligne à l’adresse : www.faustyna.pl

C

ette année, en raison de la pandémie et du régime sanitaire, les pèlerins, qui ont généralement afflué au Sanctuaire de la Miséricorde Divine en grand nombre, pour la neuvaine avant la Fête de la Miséricorde et pour la fête elle-même, cette année s’uniront spirituellement et par radio et émissions de télévision.

La veille de la fête de la Miséricorde – dans la basilique, le service « Routes de la miséricorde » sera diffusé sur la chaîne nationale TVP3 et sur le site Internet du rectorat : www.milosierdzie.pl. À partir de 21h00, la veillée nocturne avant la Fête de la Miséricorde – diffusée sur le site Internet du rectorat: www.milosierdzie.pl

Fête de la Miséricorde

La messe à 7h00 et 10h00 et à 15h00, la prière à l’Heure de la Miséricorde et l’adoration avec le Chapelet seront diffusées par TVP1 et TVP3.

Autres messes de la chapelle du tableau miraculeux et de la basilique seront diffusées sur les sites Internet: www.faustyna.pl et sur le site Internet du rectorat www.milosierdzie.pl